Tout va bien – Agathe Auproux

Hello ! J’espère que vous allez bien. Je sais, je sais, les critiques de livres se font rares ces derniers mois par ici, mais que voulez-vous, la vie d’adulte est bien plus chargée que je ne le pensais 🙂 Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de ma toute dernière lecture : Tout va bien, d’Agathe Aupoux.

Honnêtement, c’est extrêmement compliqué de critiquer un livre qui raconte une histoire aussi poignante. C’est pourquoi je vais vous citer 5 choses qui font de Tout va bien un livre que vous ne devez rater sous aucun prétexte, peu importe votre âge, votre sexe, votre pays, vos goûts ou vos convictions.

Mais avant ça, laissez-moi vous présenter en quelques lignes ce livre. Agathe est une jeune journaliste de 27 ans, ancienne chroniqueuse télé, célébrité sur les réseaux sociaux. Elle a été diagnostiquée en fin 2018 d’un lymphome. Dans son livre Tout va bien, elle revient sur cette période de sa vie, et partage son combat avec ses lecteurs.

Tout va bien - Agathe Auproux

1- Un livre positif

Dans son livre, Agathe ne pleure pas. Certes, l’histoire est triste, elle nous parle d’un cancer. De son cancer. Mais elle ne se plaint pas. Elle n’est pas malheureuse. Elle a sûrement dû l’être au moment des faits. Lors de ses 12 séances de chimio, ou lors de ses moments de fatigue. Mais son livre ne l’est pas. Bien au contraire. Je crois que c’est un des livres les plus positifs que j’aie lus. Elle raconte son combat et le rend simple à nos yeux, l’air de nous dire ‘’vous voyez, finalement, c’est loin d’être la chose la plus difficile à surmonter, un cancer !’’. Je pense très honnêtement qu’Agathe a écrit pour raconter son histoire, mais aussi et surtout pour conforter les victimes de maladie, et leur dire qu’au final, tout ira bien.

2-Un livre intéressant

Dans un premier temps, Agathe raconte comment elle a découvert son cancer. Elle explique ses symptômes, les tests qu’elle a du faire, raconte ses nombreuses visites chez les médecins, décrit comment elle se sentait. Ensuite, elle explique son traitement, en détaillant chaque étape, chaque rendez-vous, chaque salle d’attente et chambre d’hôpital, chaque produit injecté, chaque bloc, mais aussi chaque médecin, autant ceux avec du tact que ceux qui en manquaient. Elle explique la maladie, le traitement, comment chaque étape se passe. Certes, chaque cas est différent, mais ça permet aux malades et à leurs familles d’avoir une idée plus claire sur ce qui les attend.

3-Un livre qui répond à des questions

Lorsque nous apprenons qu’un proche est malade, il y a deux choses : d’abord la tristesse, puis les questions. Les questions sur le processus, mais aussi les questions sur comment le malade se sent, à quoi il pense, comment il réfléchit, comment il vit tout ça. Tout va bien répond parfaitement à ces questions. Je sais que tous les malades ne sont pas pareils, que ça dépend de la personnalité de chacun. Mais voir exactement comment une personne a vécu les choses nous donne une idée. Et ça, ça vaut de l’or lorsqu’un de nos proches passe par la même chose.

4-Un livre qui dénonce

La France entière a appris la maladie d’Agathe il y a quelques mois. Tout le monde s’est posé des questions. C’est malheureux, mais la maladie des célébrités rend les gens curieux. Alors dans son livre, Agathe parle de ce qui l’a aidée, de ces amis qui lui ont été d’un soutien infaillible, de ces collègues, de ces membres de la famille, de ces infirmières… Mais elle parle aussi de ce qui l’a dérangée, de ceux qui ne lui ont été d’aucun support, de ces moments où elle avait besoin de passer inaperçue mais où les gens n’étaient pas de cet avis, de ces médecins aux mots secs, des conditions de travail de certains, des hôpitaux… on en sait certes plus sur la maladie, sur les malades, mais aussi sur le personnel médical, les lieux de traitement… Elle parle aussi des réseaux sociaux, pointe du doigt certains qui l’accusaient de mentir, et raconte comment en parler sur ses réseaux l’a aidée. D’ailleurs, avant chaque chapitre se trouve un message qu’elle a reçu sur Instagram, un clin d’œil touchant à tous ceux qui l’on supportée durant cette épreuve.

5-Un livre qui aide

Lorsque Tout va bien est sorti, il s’est directement retrouvé dans ma liste de livres à lire. Puis, quelques semaines après, j’ai appris la maladie d’un proche. Pareil, un cancer. Pas le même, mais un cancer quand-même. J’ai eu le coeur brisé, je me suis posée des centaines et des centaines de questions, puis l’occasion s’est présentée, et je l’ai lu. Non sans hésitation, je l’avoue. D’ailleurs, mes proches m’ont déconseillé de le lire. On m’a dit que ce n’était pas le moment, que c’était encore tout frais. Mais je l’ai lu quand-même. J’avoue avoir pleuré, j’avoue aussi l’avoir lu pendant plusieurs jours, parce que ça faisait mal. Mais j’avoue surtout avoir souri. Alors oui, ce livre aide. Et mon sentiment en le lisant était que c’était l’objectif principal d’Agathe. Alors Agathe, si tu lis ces mots un jour, sache que ton objectif est atteint, haut la main. Merci. 

Je pourrais encore vous donner plein de raisons de courir à la librairie du coin acheter Tout va bien, comme combien ce livre est bien écrit, comment les phrases sont bien tournées, comment chaque mot est bien choisi, combien chaque passage est touchant et surtout combien ce livre fait preuve de courage, d’amour, de positif, et de modestie, mais cet article serait bien trop long. Alors si vous cherchez à en savoir plus sur cette maladie et/ou sur Agathe Auproux, je ne peux rien vous conseiller de mieux.

Et vous, vous avez lu Tout va bien ? Qu’en avez-vous pensé ?

PS : vous pouvez acheter Tout va bien en cliquant ici

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *