• Ciné-Séries,  série,  séries

    Bates Motel review

    Scroll down for the english review Je ne pouvais absolument pas commencer cette nouvelle rubrique de critiques ciné/séries sans parler de Bates Motel. Avant de lire ce que j’en ai pensé, en voici d’abord le résumé : Après la mort mystérieuse de son mari, Norma Bates décide de refaire sa vie loin de l’Arizona, dans la petite ville de White Pine Bay dans l’Oregon, et emmène avec elle son fils Norman, âgé de 17 ans. Elle rachète là-bas un vieux motel abandonné depuis de nombreuses années, ainsi que le manoir qui trône majestueusement quelques mètres plus loin. La mère et le fils partagent depuis toujours une relation complexe, presque incestueuse.…

  • Interview

    Interview – Jon Monnard

    Jon Monnard est un jeune écrivain français qui a récemment publié son premier roman Et à la fois je savais que je n’étais pas magnifique, que je vous invite à découvrir ici. Je suis extrêmement honorée de pouvoir partager avec vous aujourd’hui cette interview d’un écrivain qui m’a tout particulièrement touchée, et que j’ai très hâte de relire très bientôt dans un prochain roman. Merci pour ta confiance, ta disponibilité, et surtout, ta gentillesse. Voici mon interview exclusive avec Jon Monnard. Squat that Brain : Présentez-vous aux lecteurs de Squathatbrain. A part votre passion pour l’écriture, qui êtes-vous ? Qu’aimez-vous ? Que détestez-vous ? Quelles sont vos passions ? Que…

  • Critiques,  Non classé

    Soufi, mon amour

    Est, ouest, sud ou nord, il n’y a pas de différence. Peu importe votre destination, assurez-vous seulement de faire de chaque voyage un voyage intérieur. Si vous voyagez intérieurement, vous parcourrez le monde entier et au-delà. L’amour est une notion faussement claire aux yeux de tous, qui pousse tout un chacun à rêver de cette vie de couple idyllique pouvant transformer nos malheurs en bonheur inébranlable, allant jusqu’à supprimer tout sentiment, voire pensée négative de notre quotidien. Ella Rubinstein est amoureuse de son mari, avec qui elle vit depuis plusieurs années déjà. Ella Rubinstein est amoureuse de ses enfants, -comme toute mère, me diriez-vous-. Ella Rubinstein mène une vie tranquille…

  • Ecrivain

    EDLS #10

    Dans les livres, il y a des chapitres pour bien séparer les moments, pour montrer que le temps passe ou que la situation évolue, et même parfois des parties avec des titres chargés de promesses, La Rencontre, L’Espoir, La Chute, comme des tableaux. Mais dans la vie, il n’y a rien, pas de titre, pas de pancarte, pas de panneau, rien qui indique Attention Danger, Éboulements Fréquents ou Désillusion Imminente. Dans la vie on est tout seuls avec son costume, et tant pis s’il est tout déchiré. No et moi – Delphine de Vigan