• Non classé

    Créez votre blog en 4 étapes

    Etre blogueur est un projet pour plusieurs, et des fois même, il peut être un rêve pour certains. Mais c’est toujours la même chose : ça peut paraître dur, surtout lorsque nous n’y connaissons rien. On ne sait pas par où/par quoi commencer, vers qui nous diriger, quoi choisir.

    Ici, je vous explique comment créer votre blog en 4 étapes seulement.
    Tous ces conseils regorgent de mon expérience en tant que blogueuse, de mes expériences en entreprises en tant que Webmarketeuse, et aussi de ce que j’ai retenu de mes recherches en tant qu’amatrice de ce domaine (qui me passionne !).

    Le blogging pour les nuls. (5)
    1- Choisir sa thématique :
    Si vous parcourez Google, vous trouverez un nombre incalculable de blogs, en toutes les langues, dans tous les pays, et surtout, dans toutes les thématiques.
    Avant de créer votre blog, vous devez tout d’abord vous poser les questions suivantes :
               qu’est-ce qui me passionne ? qu’est-ce que je sais bien faire ?
    Ces questions peuvent paraître un peu bateau pour certains qui ont déjà trouvé leur voie, et savent depuis longtemps (toujours ?), ce qui les passionne. Si c’est le cas pour vous, tant mieux !
    Mais pour d’autres, cela peut être un réel défi que d’y trouver réponse. Mon astuce pour vous serait de vous diriger vers vos proches, ceux qui vous connaissent (vraiment, et pas à votre copain de soirées) depuis longtemps, ils sauront vous diriger vers des pistes intéressantes.
    La deuxième astuce, pour savoir s’il y a une audience assez importante pour votre thématique, Google Adwords vous aidera à connaitre le nombre de personnes qui cherchent sur Google un mot clé précis.
    Vous avez trouvé votre thématique ? C’est fait ? Félicitations ! Vous pouvez maintenant passer à l’étape suivante.

    2- Connaitre ses futurs concurrents :
    Cette étape est très importante. Prenez votre futur blog un peu comme si vous alliez créer une Entreprise, il faut absolument connaitre ses concurrents avant de se lancer, pour savoir où on met les pieds.
    Alors dans ce cas, il y a deux écoles : la première dit que si vous trouvez qu’il y a déjà plusieurs blogs dans votre thématique qui sont (très) connus, changez de thématique. La deuxième dit que peu importe le nombre et la qualité de ces blogs, cela ne devrait pas vous décourager, mais il vous faudra savoir vous démarquer. J’appartiens personnellement à cette dernière (yes we can !).
    Pour étudier la concurrence, rendez-vous sur Google (ah ! qu’est-ce qu’on ferait sans celui-ci !) et écrivez par exemple : blog de cuisine (si c’est votre thématique, hein 😀
     ), et parcourez les pages, découvrez vos futurs concurrents, retenez le positif, et le négatif aussi pour l’éviter plus tard, et surtout amusez-vous !
    3- Trouver un nom :
    Là, il n’y a pas vraiment de secret. Il faut faire appel à votre sens de créativité et faire une jolie trouvaille. Il y a tout de même des petits conseils à suivre :
    – Vous pouvez vous inspirer des concurrents : attention, s’inspirer, ça donne toujours des idées de voir ce que font les autres, ça entraine le cerveau à trouver de bonnes idées. Mais le but ici n’est pas de copier ! Ne traduisez pas le nom de votre concurrent non plus (non non, squat ce cerveau n’est pas une bonne idée 
    )
    – Choisissez un nom facile à retenir : il est conseillé d’éviter les noms qui ne veulent rien dire, et qui mènent à confusion.
    -Vérifiez que le nom choisi n’est pas pris : pour vérifier la disponibilité d’un nom de domaine, vous pouvez le faire très rapidement et gratuitement aussi sur plusieurs sites comme par exemple ici.
    Evitez les caractères spéciaux dans le nom, les tirets, ou même les lettres doublons, pour éviter que vos visiteurs fassent des erreurs à chaque fois pour éviter qu’ils en aient marre, et finissent par abandonner et ne plus vous rendre visite !
    -Demandez l’avis de vos proches une fois que vous aurez fait une liste de noms potentiels, pour savoir ceux qui plaisent le plus !

    NB : la meilleure astuce pour ne pas stresser (et passer des semaines !) à trouver LE nom est de se dire qu’on pourra toujours le changer par la suite !
    4- Trouver la plateforme idéale :

    Tout d’abord, vous devriez savoir que vous pouvez créer votre blog totalement gratuitement sur certaines plateformes comme WordPress, Wix, Blogger, Overblog et j’en passe. Dans ce cas-là, vous n’avez pas de nom de domaine, votre site sera comme suit –si vous choisissez WordPress par exemple- : www.votrenom.wordpress.com.
    Si vous souhaitez acheter un nom de domaine, et donc passer de www.votrenom.wordpress.com à www.votrenom.com (ou .fr / .org …), cela ne coûte que quelques dizaines d’euros par an, et vous pouvez le faire sur votre plateforme même si vous le souhaitez !
    Personnellement, j’utilise WordPress qui me convient, mais beaucoup peuvent préférer Blogspot ou Wix par exemple. C’est donc à vous de (très bien) vous documenter et de faire votre choix !

    Comme précisé en début d’article, je vous donne ici les étapes principales à suivre au tout début de la création de votre blog. Je vous invite à télécharger gratuitement ici le PDF gratuit sous forme de To-do list qui vous permettra d’organiser la création de votre blog en quelques étapes bien claires, et faciles !

    J’espère que cet article vous aura été utile. N’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaire.

    Si vous êtes blogueur, quelles sont vos petits secrets/astuces qui vous ont aidé dans les premières étapes de la création de votre blog ?

    PDF GRATUIT : 4 étapes pour créer votre blog

  • Non classé

    Le blogging pour les nuls

    Vous connaissez ce genre de premières discussions où on vous demande ce que vous faites dans la vie, et que tout naïvement, vous dites que vous êtes (entre autres…) blogueurs ?

    Il y a plusieurs réactions à cela, et souvent, ces réactions contiennent des questions, ou laissent entendre que la personne ne comprend pas vraiment ce qu’est le blogging. Voici quelques informations qui vous seront certainement utiles, et qui rendront la suite de la conversation beaucoup plus agréable  ….

    Le blogging pour les nuls. (4)

    • Mais…c’est quoi vraiment être blogueur ?

    Cette question m’a été posée des centaines de fois, que ce soit par ma famille, ou même par des jeunes de mon entourage (et non, il n’y a pas que les personnes âgées qui ne connaissent pas ce qu’est le blogging).
    Pour commencer, voici ce que Wikipedia dit :

    Capture d_écran 2018-05-12 à 15.39.41

    Et qu’en pense alors notre très cher Larousse ?

    Capture d_écran 2018-05-11 à 20.15.15

    Pour faire plus simple, un blog c’est un site web qui peut être créé par n’importe qui (à condition de prendre le temps de se former un minimum), et qui contient des articles sur un sujet lambda. Il y a des centaines de thématiques de blogs, allant de la cuisine au voyage, en passant par la psychologie, le développement personnel, ou même la littérature. D’ailleurs, si tu ne connais pas Squat that Brain, la thématique principale de mon blog est les critiques littéraires (que j’ai commencées en 2015), mais je blogue aujourd’hui aussi sur les séries et films (rubrique en construction), et sur le blogging !
    Le rôle du blogueur est donc de créer, et gérer un site web (et des réseaux sociaux aussi, mais cela reste un choix), de se renseigner sur le sujet en question, et d’écrire des articles pouvant aider les lecteurs.

    • Tu fais donc partie de ces gens qui écrivent des bobards sur le net et se croient savants ?

    Comme je l’ai dit précédemment, créer un blog peut être fait par n’importe qui ; ce n’est donc pas une mission impossible. C’est pour cette raison que nous trouvons sur internet des centaines de milliers de blogs et de blogueurs. Certes, et comme partout, il y a des personnes qui se disent expertes dans un domaine, mais ne le sont pas et peuvent malheureusement communiquer des informations erronées sur un sujet. C’est donc pour cela qu’il faut être attentif, prudent, et ne pas croire tout ce que l’on lit. Mais ce n’est pas une règle en soi : les blogueurs ne sont pas tous là pour raconter de la m****. C’est un peu comme dans la vraie vie : ce n’est pas parce que le boulanger du quartier vend du pain dégueulasse que tous ceux de la ville le font, il faut trouver le boulanger qui vend le pain qui correspond le mieux à nos goûts et à ce que l’on recherche.

    • C’est un métier, ça, blogueur ?

    La réponse à cette question est : oui et non. Il y a peu de gens qui vivent du blogging. Souvent, les blogueurs font cela en parallèle à une activité professionnelle qui leur permet de payer leurs factures mensuelles (j’y reviens dans une prochaine question). Donc en terme d’argent, en faire un métier n’est pas donné à  tout le monde. Mais par contre, en terme de charge de travail, c’en est un.
    Voici quelques exemples de tâches que nous devons faire TOUS LES JOURS pour tenir notre blog et faire face à la concurrence :

    1. gérer le site web : il n’y a pas de fée cachée derrière notre ordinateur… si les visiteurs peuvent lire nos articles, c’est que quelqu’un s’occupe de régler tous les problèmes liés au site (et il y en a souvent…). Souvent, c’est le blogueur lui-même qui fait ça, sinon, certains font appel à des spécialistes, mais cela engendre forcément des coûts…
    2. s’occuper des réseaux sociaux : non, Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest et autres réseaux ne sont pas faciles à utiliser. Enfin, en théorie, oui, il suffit d’appuyer sur un bouton et notre publication est presque comme par magie faite. « Presque », parce qu’il y a tout un travail derrière, un travail qui est plus que nécessaire si l’on veut attirer du monde vers notre univers.
    3. écrire les articles : un article ne s’écrit pas seul, et un (bon) article nécessite souvent plusieurs heures (voire jours) de travail.
      Par exemple, pour écrire une critique littéraire, il faut trouver un livre, se le procurer, le lire (ce qui est souvent TRES long), se renseigner sur les conditions de son écriture, son écrivain, puis écrire son avis. Lorsqu’on me pose la question de combien de temps j’ai besoin pour écrire une critique, la réponse est : en moyenne trois jours.
    4. gérer les partenariats : certes, c’est extrêmement gratifiant de voir qu’une marque ou entreprise en général veut travailler avec nous. Mais pour honorer ses engagements, cela nécessite du temps, et surtout beaucoup d’organisation. Je reviendrai prochainement avec un article qui parle des partenariats avec les maisons d’édition, et qui explique comment ça se passe.
    • Tu fais ça pour l’argent ?

    Comme expliqué dans une question précédente, vivre d’un blog n’est absolument pas donné à tout le monde. En fait, ce que les gens ne savent pas c’est que gagner de l’argent d’un blog en général est très compliqué, et nécessite du temps, de l’investissement, du trafic…bref, de la patience, et surtout beaucoup de chance.
    Un blogueur ne gagne de l’argent de son blog qu’après plusieurs mois (voire plus) de travail assidu et acharné. Bien évidemment, je parle bien d’argent généré du blog directement, et non de sponsoring faits par des entreprises pour promouvoir un produit ou un service, là, on ne parle plus vraiment que de blogueur, mais d’influenceur web.
    Donc dire que l’on blogue pour de l’argent c’est un peu comme dire qu’on souhaite perdre plusieurs dizaines de kilos simplement en arrêtant de manger aux fastfoods ; c’est possible, mais ça prendra énormément de temps, il faudrait plutôt accompagner par un régime alimentaire plus strict et du sport, et c’est là qu’interviennent les réseaux sociaux…

    Pour être plus brève, le blogging est un domaine à la fois simple et complexe, qui nécessite beaucoup d’investissement, de patience, et surtout, de passion.

    Et vous, quelles sont les remarques et questions qui vous sont posées lorsque vous dites que vous êtes blogueur ?

  • mood

    Mes endroits de lecture préférés

    Ma passion pour la lecture n’est plus un secret pour personne. Par contre, ce que vous ne savez pas, c’est que contrairement à beaucoup de personnes, je n’arrive absolument pas à lire partout. J’ai besoin de beaucoup de calme et d’aucun bruit, si ce n’est celui des oiseaux, des vagues, du vent, ou alors des feuilles de mon livre qui se tournent, pour pouvoir plonger dans mon bouquin.

    Je vais donc vous lister, dans cet article, mes 7 endroits préférés pour profiter pleinement de mon livre.

    1-Une bibliothèque

    Pour la majorité des personnes, aller dans une bibliothèque rime avec emprunter un livre, réviser pour ses examens ou alors préparer son prochain projet. En ce qui me concerne, je trouve que c’est l’ambiance parfaite pour se concentrer sur sa lecture sans être dérangé par quoi que ce soit.

    2-Librairie

    Dans certaines librairies (mes préférées), il y a des petits tabourets et chaises qui permettent aux visiteurs de pouvoir lire des pages du livre de leur choix. Pour être honnête, là où je vis actuellement, je n’en connais aucune, et c’est bien dommage (si vous êtes à La Rochelle, conseillez-moi des librairies du genre si vous en connaissez !). Mais ce genre d’endroits reste pour moi parfait, surtout pour pouvoir lire les premières lignes / pages du livre que l’on souhaite acheter.

    3-Au bord de la mer

    J’ai grandi au bord de la mer, et j’avoue que c’est un environnement qui me ressemble beaucoup, et qui m’apaise aussi. Après tout, n’est-ce pas pour cela que nous lisons ?
    La plage est un endroit que je choisis sans hésiter pour me mettre dans ma bulle, surtout lorsqu’il ne fait pas trop chaud et qu’il n’y a pas beaucoup de monde.

    4-Un jardin

    J’ai beaucoup lu dans le jardin chez mes parents depuis toute petite, et en écrivant cet article, il m’était totalement impossible de ne pas sélectionner cet endroit dans ce top 7. La combinaison soleil – bruit de feuilles d’arbres – lecture est parfaite pour s’évader du stress du quotidien.

    5-Train / Avion

    Je fais partie de ces personnes qui ont (malheureusement) le vertige en lisant dans une voiture ou dans le bus. Par contre, certaines de mes découvertes littéraires préférées ont été faites dans des trains ou avions. Et contrairement à toutes les personnes qui détestent prendre ces moyens de transport, la lecture me fais les adorer !

    6-Mon lit

    C’est là que je fais la plupart de mes lectures. C’est un peu mon petit endroit personnel, bien confortable et bien chaud. Et pour couronner le tout, une petite bougie parfumée et le tour est joué !

    7-Mes toilettes

    Non, ce n’est pas une blague. C’est carrément l’un des endroits où j’adore lire et prendre le temps de savourer chaque phrase de mon texte sans être interrompue. Je vous avouerai même que c’est l’endroit que je préfère de cette sélection.

    29633193_10215010429155116_317647148_o

    Comme vous l’aurez compris, je préfère les endroits calmes aux endroits bruyants. Et vous, où préférez-vous lire ?


    My passion for reading is no longer a secret for anyone. Meanwhile, what you do not know is that unlike many people, I can not read everywhere. I need a lot of calm and no sound, except the birds, waves, wind or leaves of my book, to dive into my book.

    So I will list, in this article, my 7 favorite places to enjoy my book.

    1-A library

    For the many people, going to a library rhymes with borrowing a book, reviewing for their exams or preparing their next project. As far as I’m concerned, I think it’s the perfect atmosphere to focus on reading without being disturbed by anything.

    2- Bookstore

    In some bookstores (my favorites), there are small stools and chairs that allow visitors to read pages of the book of their choice. To be honest, where I live now, I do not know any, and it’s a shame (if you’re in La Rochelle, advise me bookstores of the genre if you know !). But this kind of place for me remains perfect, especially to read the first lines / pages of the book that you want to buy.

    3-By the sea

    I grew up by the sea, and I admit that it is an environment that is very similar to me, and that appeases me too. After all, isn’t it why we read?
    The beach is a place that I choose without hesitation, to be in my bubble, especially when it is not too hot and there are not many people.

    4-A garden

    I read a lot in the garden at my parents since I was little, and while I am writing this article, I find it totally impossible not to select this place in this top 7. The combination of sun – sound of tree leaves – reading is perfect to escape the stress of everyday life.

    5-Train / Airplane

    I am one of those people who (unfortunately) get dizzy while reading in a car or on the bus. On the other hand, some of my favorite literary discoveries have been made in trains or planes. And unlike all people who hate to take these means of transport, reading makes me love them !

    6-My bed

    This is where I do most of my reading. It’s a bit of a personal place, very comfortable and warm. And to top it off, a little scented candle and I’m done !

    7-My bathroom

    No, it’s not a joke. It’s one of the places where I absolutely love to read and take the time to savor every sentence in my text without being interrupted. I will even admit that this is the place I prefer from this selection.

    29633193_10215010429155116_317647148_o

    As you’d understand, I prefer quiet places to noisy ones. And you, where do you prefer to read ?

  • mood

    Mes endroits de lecture préférés

    Ma passion pour la lecture n’est plus un secret pour personne. Par contre, ce que vous ne savez pas, c’est que contrairement à beaucoup de personnes, je n’arrive absolument pas à lire partout. J’ai besoin de beaucoup de calme et d’aucun bruit, si ce n’est celui des oiseaux, des vagues, du vent, ou alors des feuilles de mon livre qui se tournent, pour pouvoir plonger dans mon bouquin.

    Je vais donc vous lister, dans cet article, mes 7 endroits préférés pour profiter pleinement de mon livre.

    1-Une bibliothèque

    Pour la majorité des personnes, aller dans une bibliothèque rime avec emprunter un livre, réviser pour ses examens ou alors préparer son prochain projet. En ce qui me concerne, je trouve que c’est l’ambiance parfaite pour se concentrer sur sa lecture sans être dérangé par quoi que ce soit.

    2-Librairie

    Dans certaines librairies (mes préférées), il y a des petits tabourets et chaises qui permettent aux visiteurs de pouvoir lire des pages du livre de leur choix. Pour être honnête, là où je vis actuellement, je n’en connais aucune, et c’est bien dommage (si vous êtes à La Rochelle, conseillez-moi des librairies du genre si vous en connaissez !). Mais ce genre d’endroits reste pour moi parfait, surtout pour pouvoir lire les premières lignes / pages du livre que l’on souhaite acheter.

    3-Au bord de la mer

    J’ai grandi au bord de la mer, et j’avoue que c’est un environnement qui me ressemble beaucoup, et qui m’apaise aussi. Après tout, n’est-ce pas pour cela que nous lisons ?
    La plage est un endroit que je choisis sans hésiter pour me mettre dans ma bulle, surtout lorsqu’il ne fait pas trop chaud et qu’il n’y a pas beaucoup de monde.

    4-Un jardin

    J’ai beaucoup lu dans le jardin chez mes parents depuis toute petite, et en écrivant cet article, il m’était totalement impossible de ne pas sélectionner cet endroit dans ce top 7. La combinaison soleil – bruit de feuilles d’arbres – lecture est parfaite pour s’évader du stress du quotidien.

    5-Train / Avion

    Je fais partie de ces personnes qui ont (malheureusement) le vertige en lisant dans une voiture ou dans le bus. Par contre, certaines de mes découvertes littéraires préférées ont été faites dans des trains ou avions. Et contrairement à toutes les personnes qui détestent prendre ces moyens de transport, la lecture me fais les adorer !

    6-Mon lit

    C’est là que je fais la plupart de mes lectures. C’est un peu mon petit endroit personnel, bien confortable et bien chaud. Et pour couronner le tout, une petite bougie parfumée et le tour est joué !

    7-Mes toilettes

    Non, ce n’est pas une blague. C’est carrément l’un des endroits où j’adore lire et prendre le temps de savourer chaque phrase de mon texte sans être interrompue. Je vous avouerai même que c’est l’endroit que je préfère de cette sélection.

    29633193_10215010429155116_317647148_o

    Comme vous l’aurez compris, je préfère les endroits calmes aux endroits bruyants. Et vous, où préférez-vous lire ?


    My passion for reading is no longer a secret for anyone. Meanwhile, what you do not know is that unlike many people, I can not read everywhere. I need a lot of calm and no sound, except the birds, waves, wind or leaves of my book, to dive into my book.

    So I will list, in this article, my 7 favorite places to enjoy my book.

    1-A library

    For the many people, going to a library rhymes with borrowing a book, reviewing for their exams or preparing their next project. As far as I’m concerned, I think it’s the perfect atmosphere to focus on reading without being disturbed by anything.

    2- Bookstore

    In some bookstores (my favorites), there are small stools and chairs that allow visitors to read pages of the book of their choice. To be honest, where I live now, I do not know any, and it’s a shame (if you’re in La Rochelle, advise me bookstores of the genre if you know !). But this kind of place for me remains perfect, especially to read the first lines / pages of the book that you want to buy.

    3-By the sea

    I grew up by the sea, and I admit that it is an environment that is very similar to me, and that appeases me too. After all, isn’t it why we read?
    The beach is a place that I choose without hesitation, to be in my bubble, especially when it is not too hot and there are not many people.

    4-A garden

    I read a lot in the garden at my parents since I was little, and while I am writing this article, I find it totally impossible not to select this place in this top 7. The combination of sun – sound of tree leaves – reading is perfect to escape the stress of everyday life.

    5-Train / Airplane

    I am one of those people who (unfortunately) get dizzy while reading in a car or on the bus. On the other hand, some of my favorite literary discoveries have been made in trains or planes. And unlike all people who hate to take these means of transport, reading makes me love them !

    6-My bed

    This is where I do most of my reading. It’s a bit of a personal place, very comfortable and warm. And to top it off, a little scented candle and I’m done !

    7-My bathroom

    No, it’s not a joke. It’s one of the places where I absolutely love to read and take the time to savor every sentence in my text without being interrupted. I will even admit that this is the place I prefer from this selection.

    29633193_10215010429155116_317647148_o

    As you’d understand, I prefer quiet places to noisy ones. And you, where do you prefer to read ?

  • mood

    3 comptes Instagram coups de coeur

    Il fut un temps ou, moi aussi, j’étais une IGER (enfin presque), mais j’ai fini par abandonner. Je suis toutefois restée fidèle à mes comptes Instagram préférés, que je partage avec vous aujourd’hui.
    1-IGMIRIEN: en première position, et vu que je suis depuis toujours une énorme fan de la Chine, je ne peux que citer ce compte de portraits chinois qui vous feront voyager à ce magnifique pays en quelques fractions de secondes. Je suis absolument fan des personnes qui font ce qu’elles font par passion, et ces dernières années pendant lesquelles j’ai suivi ce compte m’a permis de voir la simplicité de ce photographe, son talent, et surtout l’amour qu’il a pour ce qu’il fait.
    instagram.com/igmirien
    IMG_0564 IMG_0571IMG_0565 IMG_0567
    2-LOVELYPEPA: si comme moi, vous êtes des stressés de la nature (JPP de mon stress), ne vous inquiétez pas, lovelypepa est là pour vous changer les idées. Ce compte Instagram est celui d’une bloggeuse mode espagnole, qui a réussi à faire de sa passion son métier. Un quotidien bourré de style, de beauté, de voyages, d’aventures et de très belles photos, à suivre tous les jours pour vous évader de la monotonie du quotidien, et surtout, pour vous rendre jaloux à tout moment. PS: son prénom est Alexandra, oui oui, j’ai passé des années à croire que Pepa c’était elle, alors qu’en fait, c’est sa chienne…
    instagram.com/lovelypeppa
    IMG_0563IMG_0560IMG_0562  IMG_0561
    3-Lmmima: Et le meilleur pour la fin…je suis l’un des premiers (et dernier, sans aucun, mais alors là aucun doute) fans de ce compte. Je vous explique; j’ai connu il y a un peu moins de deux ans une personne qui m’a permise de voir Casablanca sous un tout nouvel angle (et la vie en général, mais ça, c’est une autre histoire). Je n’ai jamais autant aimé cette ville, et toutes les villes et endroits que cette photographe visite, je ne sais pas, c’est comme si son téléphone était une sorte de baguette magique, qui transformait chacune de ses photos en chef-d’oeuvre. Comment ne pas tomber sous le charme de toute cette créativité? De toutes ces couleurs? De tous ces magnifiques endroits?
    https://instagram.com/lmmima/
    IMG_0558   11253854_356398074569817_1293791605_n11225858_356398514569773_681439452_n   11225874_356398214569803_1087757425_n
    Je vous laisse maintenant découvrir ces comptes par vous-même, et me dire ce que  vous en pensez. Et vous, quels sont vos comptes Instagram préférés?

  • Ecrivain

    EDLS #8

    Nous sommes des animaux passionnants qui pourraient l’être plus encore s’ils se donnaient la peine d’être moins paresseux. C’est facile de se dire à chaque fois que l’autre est responsable. Je suis comme tout le monde, je n’ai pas toujours envie d’approfondir parce que c’est fatiguant. Mais je m’y oblige. Parfois je vois sur Internet un article qui m’intéresse et je réalise qu’il fait sept pages. Ma première réaction est de dire “Oh lala ! C’est long.” Puis je me raisonne : “Ne lâche pas, tu as les moyens et l’envie de t’accrocher, alors vas y.” C’est plus simple de laisser tomber; mais tellement plus enrichissant d’apprendre. Lorsque l’on prend la peine de faire cet effort, la passion arrive et tout s’éclaire, tout se simplifie. On peut même devenir addict. Avoir l’addiction de la connaissance, c’est bon.

    Marion Cotillard – Psychologie magazine