• Bien-être

    Pourquoi le sucre est dangereux pour votre santé

    Ma volonté de diminuer ma consommation de sucre s’est manifestée, la toute première fois, en 2008, alors que je commençais doucement à essayer de comprendre mon corps.

    Durant cette période, je vous racontais, dans mon précédent article, que j’essayais de tout mettre en oeuvre afin de me sentir mieux. Mais ce que je ne vous ai pas dit, c’est que l’alimentation a aussi été importante dans ma bataille contre la dépression. Oui mais…quel est le rapport entre le sucre et la santé mentale ?
    Lorsque j’essayais de tout mettre en oeuvre afin de commencer un quotidien plus sain et équilibré, j’ai souvent lu que le sucre n’était pas l’aliment le plus favorable au bonheur. Aujourd’hui, et plusieurs années de recherches après, voici toutes les raisons que j’ai pu rassembler et qui pourraient vous convaincre à diminuer votre consommation du sucre, comme je l’ai fait.
    Afin que cet article ne soit pas trop long, je vous mettrai en lien clicable toutes les études qui explique chaque point que j’avancerai.

    1- Le sucre affecte négativement l’énergie humaine

    2- Le sucre augmente le risque de dépression

    3- Le sucre augmente le risque d’Alzheimer

    4- Le sucre a un effet négatif sur notre mémoire et notre intelligence

    5- Le sucre augmente le risque de mourir d’une crise cardiaque

    6- Le sucre a un potentiel addictif plus élevé que la cocaïne 

    Je ne vais pas vous le cacher, j’ai toujours eu une chance énorme : ne pas être une fana de plats sucrés, chocolat, bonbons… Non pas que je n’aimais pas ça, mais je n’en raffolais pas pour autant. En diminuer la consommation a donc été, pour moi, un jeu d’enfant.
    Je n’ai pas banni le sucre de façon définitive, vu qu’il m’arrive encore de prendre des petits desserts de temps en temps, mais cette substance ne fait clairement plus partie de mon alimentation quotidienne.

    J’espère que cet article vous aura ouvert les yeux sur les dangers du sucre, et ce que vous risquez en le consommant en grosses quantités. N’oubliez pas que le but n’est absolument pas de se priver. Je ne vous cache pas que mon objectif, à terme, est d’arrêter complètement ma consommation de sucre, mais ce n’est pas indispensable pour être en bonne santé. Ce qui est indispensable, par contre, c’est de savoir dire STOP quand il le faut, et d’en consommer en quantités raisonnables seulement !

    Et vous, vous étiez au courant de toutes ces choses dont le sucres pouvait être responsable ?

  • mood

    Les 7 clés de la réussite

    Nous sommes enfin en Mai, le beau temps et le soleil sont de retour ! Mais avant de pouvoir en profiter, nous avons des examens à passer. Squat that Brain vous a fait une liste de 7 conseils à suivre pour réussir vos finaux, et pouvoir profiter de vos vacances au maximum !
    Les indispensables des révisions:

    Des fiches

    Des post-it

    Des fluorescents

    Des pensées positives ! 🙂

    1-Organisez votre révision:
    81
    Il ne vous reste plus que quelques jours avant le début des examens? Pas de crainte, vous avez encore le temps de vous rattraper. Pour cela, prenez le temps de bien répartir vos révisions. Evitez de vous concentrer sur une seule matière pendant toute une journée, vous serez saturés et donc moins productifs. L’idéal serait d’alterner entre deux matières par jour, une technique le matin (les mathématiques par exemple), puis sur une matière comme le droit par exemple l’après-midi. Votre cerveau retiendra plus, sans trop vous faire souffrir ! Faites un planning sur une fiche cartonnée par exemple, et accrochez la sur le mur. Au bout de chaque journée, dessinez un petit signe en couleur différente à coté du chapitre achevé, moi je met un rond au feutre rouge, ça me fait toujours plaisir de voir ma fiche pleine de rouge, je me sens plus productive, et il n’y a rien de mieux que de se sentir productif en période d’examens !
    2-Faites des fiches:
    Nous en sommes tous victimes; en un semestre, on est obligés d’étudier une bonne dizaine de matières sans forcément le choisir. Et juste avant les examens, nous avons cette réaction devant la montagne de choses à retenir. Quand-il-faut-rendre-sa-copie-et-qu’on-n’a-pas-fini
    Nous avons aussi l’impression de pouvoir réviser sur ce gros registre qui nous a cassés l’épaule pendant tout un semestre, voir une année. Détrompez-vous, pour bien assimiler ses cours, il n’y a rien de mieux que les résumer sur des fiches ! Ca vous permettra non seulement de retenir plus facilement vos notes, mais en plus de vous faciliter la tache la veille de l’examen lorsque vous voudriez revoir rapidement les choses les plus importantes.
    3-Préparez vos supports de cours à l’avance: t2ltS
    Si comme moi, vous ne prenez que rarement des notes en cours (une habitude dont je n’arrive vraiment pas à me débarrasser), n’attendez pas la veille pour appeler tous vos amis en les suppliant de vous prendre en photo les leurs (oui oui, on l’a tous fait au moins une fois). Faites le avant, vous éviterez ainsi de déranger vos amis, de stresser, et de prendre le risque ne pas en trouver ! Essayez aussi d’acheter vos livres de révision à l’avance.
    4-N’oubliez pas les post-it !
    giphy
    Ca peut sembler bête pour certains, mais pour moi, les post-it me sauvent la vie à tous les coups ! Vous venez de refaire un exercice, et votre réponse n’est pas en accord avec celle du prof dans la correction? Collez un post-it explicatif avec des petits mots clefs qui vous aideront à comprendre le pourquoi du comment lorsque vous y rejetteriez un dernier coup d’oeil la veille de l’examen, c’est indispensable, et joli !
    5-Dormez bien
    tumblr_mkzocchwGH1rmk7a6o1_500
    Evitez les nuit blanches, et les grasses matinées ! Croyez-moi, quand on se lève à 11h du matin en se disant qu’on fera une nuit blanche le soir même, c’est perdu d’avance ! Vous trouverez toujours une bonne excuse pour ne pas la faire (et je parle en connaissance de cause !). Rien de mieux qu’une bonne nuit de sommeil (8h, c’est parfait !), et un réveil pas trop tôt (8h du matin, c’est parfait encore une fois !) et voilà votre cerveau prêt à relever le défit d’accomplir toutes vos tâches de la journée !
    6-Ne vous saturez pas !
    141
    Ne dépassez pas 8h (maximum) de révision par jour. Votre cerveau a besoin de faire autre chose que retenir des mathématiques ou apprendre des cours de marketing. Permettez-lui de respirer. Faites des pauses toutes les 45 minutes (testé, et approuvé !) pour mieux reprendre après. Sortez une petite heure en fin de journée par exemple, ou regardez un film, lisez un petit peu, parlez aux gens que vous aimez… Non, vous ne perdrez pas de temps, vous donnez juste à votre cerveau et à votre corps la liberté qui leur permettra d’être plus productifs.
    7-Dites-vous que vous pouvez le faire !
    121
    Oui je sais, on a tous fait des cauchemars du jour des résultats, avec un gros NV à côté de notre nom… Mais n’oubliez pas que ce n’est qu’un cauchemar ! Vous avez tout pour relever le défis, tout se passe dans la tête ! Soyez positifs, dites-vous que vous pouvez le faire plus que quiconque ( si ça se trouve même plus que l’intello de la classe qui se saturera et foirera ), et tout ira bien !
    Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon courage, tenez vous loin des appareils électroniques surtout, mais jetez un coup d’oeil sur Squat That Brain entre deux exercices ! 🙂