4 choses que j’ai changées dans ma vie pour être plus heureuse

Cet article est une retranscription d'un épisode de mon podcast Squat that brain, le Podcast, que vous pouvez retrouver sur iTunes Podcast, Spotify, Deezer et toutes les plateformes de podcast. Cette retranscription reprend les points importants, si vous souhaitez avoir plus de détails, n'hésitez pas à écouter l'épisode. 😊

Dans cet épisode, je partage avec vous les 4 choses que j’ai changées dans ma vie, pour être plus heureuse. Et qui m’ont aidée à trouver un équilibre plus sain.

Ma volonté de toujours satisfaire les autres.

C’est la chose qui me stressait le plus : vouloir être à la hauteur de ce que mon entourage voulait que je sois. Je me retrouvais à souvent penser à eux, plus que je ne pensais à moi, et ça me causait beaucoup de stress. Souvent, je ne voulais pas les décevoir et me demandais avant de faire quoi que ce soit, ce qu’ils penseraient. L’ironie du sort c’est que je me retrouvais à me décevoir moi-même, parce que je m’oubliais.

Ma peur de me lancer

Je me suis récemment aperçue que ça faisait plus de deux ans que je travaillais sur ce projet de podcast. Que je préparais certains sujets, certains visuels etc, mais que je ne passais jamais le cap. Depuis quelques mois, j’ai décidé de me lancer dans tout ce qui me faisait envie, peu importe ce que c’est, juste me lancer, bosser dur, et au moins ne pas avoir le regret de ne pas l’avoir fait. Pour en savoir plus sur la procrastination, rdv ici.

Mon rapport avec les réseaux sociaux

J’ai d’abord revu tous mes abonnements, et j’ai fait le tri. Aujourd’hui, chaque compte auquel je suis abonnée m’inspire d’une facon ou d’un autre, me fait me sentir mieux, et non mal. Et surtout, j’ai désactivé toutes les notifications, que ce soit celles des réseaux sociaux, ou même de mes boites mails ! Maintenant, si je veux savoir si j’ai reçu un Mail, un dm, un commentaire ou peu importe, je dois me rendre directement sur l’application en question !

La négativité des informations

J’ai décidé d’arrêter de consommer tout ce qui était journaux télévisés, comptes de news sur les réseaux sociaux etc.
Ce genre de contenu bien trop souvent négatif m’apportait beaucoup d’anxiété. Aujourd’hui, s’il y a quelque chose de grave, je sais que je le saurai via mes proches, et ça me suffit amplement.

Et vous, quelles sont les choses dont vous aimeriez vous débarrasser dans votre vie pour être plus heureux ?

Squat that brain le podcast
Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *