L’art d’échouer – Elizabeth Day

Cet article est une retranscription d'un épisode de mon podcast Squat that brain, le Podcast, que vous pouvez retrouver sur iTunes Podcast, Spotify, Deezer et toutes les plateformes de podcast. Cette retranscription reprend les points importants, si vous souhaitez avoir plus de détails, n'hésitez pas à écouter l'épisode. 😊

Dans cet article, nous allons nous intéresser à Elizabeth Day et à son livre, l’art d’échouer.

Qui est Elizabeth Day ?

Elisabeth Day est née en 1978 en Angleterre, et a grandi en Irlande. Depuis toute jeune, elle s’est intéressée à l’écriture. Elle a décidé de débuter sa carrière en tant que journaliste pour petit à petit rentrer dans le monde de l’écriture. Elizabeth a donc, dès son jeune âge, commencé à écrire des chroniques pour des journaux réputé. Comme par exemple le journal de sa ville Derry Journal, pour lequel elle écrivait dès ses 12 ans. 

Après avoir été diplômée en histoire de l’université de Cambridge, elle a écrit pour les journaux les plus prestigieux. Comme Vogue, The telegraph, The Times etc. Jusque là, sa carrière dans le journalisme connaissait un vrai succès. Sans oublié qu’elle a sorti ses premiers romans, comme Scissors Paper Stone en 2012, Home fires en 2013, Paradise City en 2015.

En 2011, Elisabeth a épousé l’homme avec lequel elle pensait finir ses jours, et avoir des enfants, comme elle l’a toujours rêvé. Elle a eu du mal à tomber enceinte, elle a tenté des fécondations in vitro, qui ont voué à l’échec. Elle a finalement réussi à tomber naturellement enceinte. Tout allait bien, jusqu’à sa fausse couche, à 3 mois de grossesse.

Ses échecs à devenir maman ont complètement bouleversé sa vie entière. Elle a divorcé, démissionné, déménagé. Elle a habité ça et là chez des amis, et a connu une période très sombre, où tout autour d’elle s’est effondré.

How to fail : le podcast

C’est donc suite à tout ceci qu’Elizabeth a décidé de créer un podcast, qui s’appelle How to fail. Elle y invite des personnes différentes à venir partager leurs expériences avec elle, et à parler de leurs échecs. Le but de son Podcast, c’est que chacun de ses invités parle de comment ses échecs ont contribué à ses réussites. C’est un concept que je trouve personnellement hyper intéressant, et d’autant plus en ce moment. Parce qu’avec toutes les success stories qu’on entend, on a l’impression que la réussite est à portée de main. Facile. Que tout le monde peut y arriver de façon évidente. Mais lorsque nous écoutons les différents témoignages de ses invités, on réussit à réaliser que derrière toute réussite se trouvent des échecs innombrables, qui ont, à leur façon, mené au succès.

L’art d’échouer : quand rien ne va plus, c’est que tout va bien

En 2019, Elizabeth a sorti son livre L’art d’échouer qui a le même concept que son Podcast. Alors vous allez me dire, oui mais si c’est pareil, pourquoi lire le livre ? Et bien parce que son livre est un mélange entre son expérience personnelle et celle de ses invités. Dans son livre, chaque chapitre parle d’un de ses échecs les plus marquant. D’ailleurs, le chapitre sur sa fausse couche est très touchant. Mais tout en parlant de ses propres échecs, elle évoque ceux de ses invités.

C’est très intéressant parce qu’on en apprend plus sur Elizabeth. De part son métier de journaliste et d’écrivaine, a plus tendance à mettre en avant la vie des autres que la sienne. Mais dans son livre, il y a un juste équilibre qui nous pousse à mieux comprendre la tournure que sa carrière a connu. Et surtout à mieux comprendre son combat. De faire comprendre au monde combien un échec est non seulement indispensable, mais aussi un des ingrédients les plus importants à la réussite.

Vous pouvez acheter L’art d’échouer en cliquant ici :

You can purchase How to fail here :

Squat that brain le podcast
Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *