Ces séries que j’ai adoré détester

Hello à vous, j’espère que vous allez tous très bien.

Aujourd’hui, je viens enfin avec un nouvel article séries. Je sais que vous les aimiez bien. Mais par manque de temps, malheureusement, ces derniers mois, je n’ai pas pu alimenter cette rubrique.

Dans cet article, j’ai envie de vous parler de ces séries que j’ai adoré détester. Vous savez, des fois, nous faisons des choses que nous avons honte d’admettre. Non pas parce que ça ne ressemble pas à notre caractère habituel, mais dans le fond, nous aimons tout de même beaucoup les faire. C’est justement de ça qu’il s’agit, de ces séries que je n’aurais jamais pensé aimer un jour, mais qui, pourtant, me fond du bien lorsque je les regarde.

1- Degrassy, l’ancienne génération
Degrassi
est une série canadienne qui suit quelques adolescents dans leur vie quotidienne au collège (le secondaire au Québec).

Pourquoi j’ai adoré la détester ? Parce que Degrassi, c’est une série assez ancienne. Le jeu d’acteur est certes très bon, mais lorsque nous sommes habitués à du grand cinéma et à de la grande réalisation, plusieurs scènes nous paraissent mal faites. Mais à mon sens, c’est une série que tous les jeunes devraient regarder. Elle traite de sujets très importants, souvent tabous, dont nous n’osons pas parler à nos parents. Elle parle de diversité culturelle, d’anorexie, de problèmes sexuels, de problèmes familiaux, d’homosexualité… Je me souviens que j’ai découvert cette série lors d’un de mes nombreux étés, lorsque j’étais gamine, au Canada, avec ma cousine (je t’embrasse si tu passes par ici <3).

Degrassi nous faisait rigoler, pleurer, mais surtout, nous apprenait beaucoup sur la vie. Cette série nous a appris beaucoup que nous, petites filles que nous étions, ignorions. Alors oui, aujourd’hui, lorsque je tombe sur un épisode de cette série, je le regarde avec un plaisir immense.

2-Glee :
‘’Professeur d’espagnol au sein du lycée William McKinley High School à Lima dans l’Ohio, William Schuester décide de prendre la direction du club de chant de son établissement, laissé bien mal en point par son prédécesseur. Ravivant dans le même temps ses chants à succès de sa jeunesse et la jalousie de sa femme envers sa collègue, Will va déployer tout son enthousiasme afin de constituer un nouveau groupe, composé de plusieurs élèves qui ne manquent pas de personnalité : footballeurs, handicapés, intellos, homosexuels, pom-pom girls, etc. Tout ce petit monde va tenter de cohabiter tant bien que mal afin de ramener le Glee Club au prestigieux rang qu’il tenait bien des années auparavant.’’ – source : Wikipedia

Pourquoi j’ai adoré la détester ? Tout simplement parce que j’ai trouvé que les histoires faisaient un peu « ados ». Mais en même, je me suis beaucoup attachée aux personnages. J’ai trouvé que la série abordait des sujets très importants dont tous les jeunes devraient avoir conscience, et surtout, parce que j’ai adoréchanter avec eux toutes leurs chansons. Leurs reprises sont vraiment très bonnes, et qui dirait non à un karaoké gratuit depuis son canapé ?

3-Le destin de Lisa
Le destin de Lisa est une série allemande, qui tourne autour d’une jeune femme, Lisa. Elle tente d’entrer et surtout de réussir dans l’univers de la mode. Sauf que Lisa ne répond pas forcément aux « normes », elle est très différente de toutes ces femmes tirées à 4 épingles qui travaillent dans ce monde-là, mais elle ne laisse pas tomber.


Pourquoi j’ai adoré détester cette série ?
D’abord, Le destin de Lisa est une série allemande, et je dois avouer ne pas être une énorme amatrice des séries allemandes. Ensuite, la série contient une histoire (qui prend quand-même beaucoup de place dans les épisodes) d’amour. Et oui, j’ai du mal avec les séries à l’eau de rose. Mais Le destin de Lisa c’est aussi un mélange entre Le diable s’habille en Prada et Ugly Betty. C’est une série légère, qui fait rire, qui donne des détails sur l’univers impitoyable de la mode. Mais surtout, elle nous montre que l’on ne doit jamais rien laisser tomber ; et qu’il faut garder espoir, peu importe la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Comme vous avez pu le voir, bien que je sois une énorme amatrice de production américaine, je regarde aussi un peu de tout. J’espère que cet article vous aura plu. Et j’espère aussi qu’il vous aura peut-être rappelé de bons souvenirs, si, comme moi, vous avez découvert ces séries lorsque vous étiez plus jeune. D’ailleurs, si oui, est-ce qu’il vous arrive encore d’en regarder quelques épisodes ?
Surtout, quelles sont les séries que vous, vous avez adoré détester ? Et est-ce que vous aimeriez une partie 2 dans laquelle je vous parlerai d’autres séries ?
Je vous embrasse, et n’oubliez pas de prendre soin de vous <3

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *