• mood

    Tu es pour moi l'âme et le monde

    Tu es pour moi l’âme et le monde. Que ferais-je de l’âme et du monde ?
    Tu es pour moi un trésor répandu. Que ferais-je du gain et de la perte ?
    Un temps je suis l’ami du vin, un temps l’ami des viandes grillées.
    Puisqu’en ce cycle je suis en ruine, que ferais-je du cycle du temps ?
    Par toute gent je suis effrayé, de tous je me suis libéré.
    Ni ne me cache, ni ne me montre : que ferais-je de l’être et du lieu ?
    De m’unir à toi je suis ivre, je n’ai en tête aucune créature.
    Puisque pour toi je suis la proie et le gibier, que ferais-je de la flèche et de l’arc ?
    Puisque je me trouve au profond du ruisseau, puisque je coule, pourquoi chercherais-je de l’eau ?
    Que pouvoir dire, que dirais-je de ce ruisseau qui coule ?
    Puisque j’ai délaissé l’existence, pourquoi porter la charge de la montagne ?
    Puisque pour moi le loup est devenu berger, pourquoi supporter la caresse du berger ?
    Quel bien est-ce d’aimer ! Quelle ivresse ! Car la coupe est au creux de la main !
    Heureux l’endroit où tu te tiens, bonheur cela pour les yeux de l’âme.
    Par toi chaque molécule est un monde, par toi chaque goutte est comme une âme
    Car celui qui de toi a trouvé signe, que ferait-il du nom et du signe ?
    Le pays de la perle parfaite est au fond de la mer des réalités effectives.
    Lorsqu’il faut plonger tête la première, que ferais-je des pieds et de leur course ?
    Par l’arme de ton unité, tu nous as coupé le chemin vers toi,
    Tout mon linge tu as pris. Que donnerais-je à toi qui perçois le tribut ?
    Par la beauté, semblable à la lune éclatante, par la courbe de la boucle enroulée
    Mon cœur est devenu léger. Âme ! Donne cette lourde coupe !
    Ne vois pas le chagrin et le malheur, mais vois l’amour et l’amitié.
    Ne vois pas la violence et l’injustice, ne vois que ceux qui voient.
    Donne au chagrin le nom de douceur, fais joie le chagrin et la douleur.
    Demande aussi à ce bien la joie, la sûreté, la paix.
    Demande la sûreté et la paix. Choisis les ermites
    Écoute ceux qui ouvrent la voie et n’ouvre pas la voie aux paroles.
    Djalal Al-Dîn Rûmi
    (1207 – 1273)

  • mood

    Frank Kafka en trois titres

    Après avoir vécu un peu plus de 40 ans, et publié 16 ouvrages, Franz Kafka a succombé des suite d’une longue maladie, le 3 Juin 1924. 91 ans après sa mort, voici mon top trois de ses écrits :
    1-La métamorphose :
    37749
    Lorsque Gregor Samsa s’éveille, un matin, après des rêves agités, il est bel et bien métamorphosé. Doté d’une épaisse carapace d’où s’échappent de pitoyables petites pattes ! Lugubre cocasserie ? Hélas, ultime défense contre ceux, qui, certes, ne sont pas des monstres mais de vulgaires parasites… Les siens. Père, mère, sœur, dont l’ambition est de l’éliminer après avoir contribué à l’étouffer…
    2-Le procès :
    le-procc3a8s-kafka-illustration-josc3a9-david
    Le jour de son arrestation, K. ouvre la porte de sa chambre pour s’informer de son petit-déjeuner et amorce ainsi une dynamique du questionnement qui s’appuie, tout au long du roman, sur cette métaphore de la porte. Accusé d’une faute qu’il ignore par des juges qu’il ne voit jamais et conformément à des lois que personne ne peut lui enseigner, il va pousser un nombre ahurissant de portes pour tenter de démêler la situation. À mesure que le procès prend de l’ampleur dans sa vie, chaque porte ouverte constitue une fermeture plus aliénante sur le monde de la procédure judiciaire, véritable source d’enfermement et de claustrophobie. L’instruction suit son cours sur environ un an durant lequel l’absence d’événements est vue uniquement à travers les yeux de K. Sa lucidité, dérisoire et inutile jusqu’à la fin, contrairement à celle du héros de La Métamorphose, n’apporte aucun soulagement. Le Procès, pièce charnière dans l’oeuvre de ce génie de l’absurde, renonce au ressort du surnaturel pour évoquer l’angoisse de l’obsession.
    3-Lettre au père :
    livre-kafka
    « Très cher père, Tu m’as demandé récemment pourquoi je prétends avoir peur de toi. Comme d’habitude, je n’ai rien su te répondre… » Réel et fiction ne font qu’un dans la lettre désespérée que Kafka adresse à son père. Il tente, en vain, de comprendre leur relation qui mêle admiration et répulsion, peur et amour, respect et mépris. Réquisitoire jamais remis à son destinataire, tentative obstinée pour comprendre, la Lettre au père est au centre de l’oeuvre de Kafka.
    Et vous, quel est le livre que vous préférez de Franz Kafka?

  • mood

    Les 7 clés de la réussite

    Nous sommes enfin en Mai, le beau temps et le soleil sont de retour ! Mais avant de pouvoir en profiter, nous avons des examens à passer. Squat that Brain vous a fait une liste de 7 conseils à suivre pour réussir vos finaux, et pouvoir profiter de vos vacances au maximum !
    Les indispensables des révisions:

    Des fiches

    Des post-it

    Des fluorescents

    Des pensées positives ! 🙂

    1-Organisez votre révision:
    81
    Il ne vous reste plus que quelques jours avant le début des examens? Pas de crainte, vous avez encore le temps de vous rattraper. Pour cela, prenez le temps de bien répartir vos révisions. Evitez de vous concentrer sur une seule matière pendant toute une journée, vous serez saturés et donc moins productifs. L’idéal serait d’alterner entre deux matières par jour, une technique le matin (les mathématiques par exemple), puis sur une matière comme le droit par exemple l’après-midi. Votre cerveau retiendra plus, sans trop vous faire souffrir ! Faites un planning sur une fiche cartonnée par exemple, et accrochez la sur le mur. Au bout de chaque journée, dessinez un petit signe en couleur différente à coté du chapitre achevé, moi je met un rond au feutre rouge, ça me fait toujours plaisir de voir ma fiche pleine de rouge, je me sens plus productive, et il n’y a rien de mieux que de se sentir productif en période d’examens !
    2-Faites des fiches:
    Nous en sommes tous victimes; en un semestre, on est obligés d’étudier une bonne dizaine de matières sans forcément le choisir. Et juste avant les examens, nous avons cette réaction devant la montagne de choses à retenir. Quand-il-faut-rendre-sa-copie-et-qu’on-n’a-pas-fini
    Nous avons aussi l’impression de pouvoir réviser sur ce gros registre qui nous a cassés l’épaule pendant tout un semestre, voir une année. Détrompez-vous, pour bien assimiler ses cours, il n’y a rien de mieux que les résumer sur des fiches ! Ca vous permettra non seulement de retenir plus facilement vos notes, mais en plus de vous faciliter la tache la veille de l’examen lorsque vous voudriez revoir rapidement les choses les plus importantes.
    3-Préparez vos supports de cours à l’avance: t2ltS
    Si comme moi, vous ne prenez que rarement des notes en cours (une habitude dont je n’arrive vraiment pas à me débarrasser), n’attendez pas la veille pour appeler tous vos amis en les suppliant de vous prendre en photo les leurs (oui oui, on l’a tous fait au moins une fois). Faites le avant, vous éviterez ainsi de déranger vos amis, de stresser, et de prendre le risque ne pas en trouver ! Essayez aussi d’acheter vos livres de révision à l’avance.
    4-N’oubliez pas les post-it !
    giphy
    Ca peut sembler bête pour certains, mais pour moi, les post-it me sauvent la vie à tous les coups ! Vous venez de refaire un exercice, et votre réponse n’est pas en accord avec celle du prof dans la correction? Collez un post-it explicatif avec des petits mots clefs qui vous aideront à comprendre le pourquoi du comment lorsque vous y rejetteriez un dernier coup d’oeil la veille de l’examen, c’est indispensable, et joli !
    5-Dormez bien
    tumblr_mkzocchwGH1rmk7a6o1_500
    Evitez les nuit blanches, et les grasses matinées ! Croyez-moi, quand on se lève à 11h du matin en se disant qu’on fera une nuit blanche le soir même, c’est perdu d’avance ! Vous trouverez toujours une bonne excuse pour ne pas la faire (et je parle en connaissance de cause !). Rien de mieux qu’une bonne nuit de sommeil (8h, c’est parfait !), et un réveil pas trop tôt (8h du matin, c’est parfait encore une fois !) et voilà votre cerveau prêt à relever le défit d’accomplir toutes vos tâches de la journée !
    6-Ne vous saturez pas !
    141
    Ne dépassez pas 8h (maximum) de révision par jour. Votre cerveau a besoin de faire autre chose que retenir des mathématiques ou apprendre des cours de marketing. Permettez-lui de respirer. Faites des pauses toutes les 45 minutes (testé, et approuvé !) pour mieux reprendre après. Sortez une petite heure en fin de journée par exemple, ou regardez un film, lisez un petit peu, parlez aux gens que vous aimez… Non, vous ne perdrez pas de temps, vous donnez juste à votre cerveau et à votre corps la liberté qui leur permettra d’être plus productifs.
    7-Dites-vous que vous pouvez le faire !
    121
    Oui je sais, on a tous fait des cauchemars du jour des résultats, avec un gros NV à côté de notre nom… Mais n’oubliez pas que ce n’est qu’un cauchemar ! Vous avez tout pour relever le défis, tout se passe dans la tête ! Soyez positifs, dites-vous que vous pouvez le faire plus que quiconque ( si ça se trouve même plus que l’intello de la classe qui se saturera et foirera ), et tout ira bien !
    Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon courage, tenez vous loin des appareils électroniques surtout, mais jetez un coup d’oeil sur Squat That Brain entre deux exercices ! 🙂

  • mood

    3 comptes Instagram coups de coeur

    Il fut un temps ou, moi aussi, j’étais une IGER (enfin presque), mais j’ai fini par abandonner. Je suis toutefois restée fidèle à mes comptes Instagram préférés, que je partage avec vous aujourd’hui.
    1-IGMIRIEN: en première position, et vu que je suis depuis toujours une énorme fan de la Chine, je ne peux que citer ce compte de portraits chinois qui vous feront voyager à ce magnifique pays en quelques fractions de secondes. Je suis absolument fan des personnes qui font ce qu’elles font par passion, et ces dernières années pendant lesquelles j’ai suivi ce compte m’a permis de voir la simplicité de ce photographe, son talent, et surtout l’amour qu’il a pour ce qu’il fait.
    instagram.com/igmirien
    IMG_0564 IMG_0571IMG_0565 IMG_0567
    2-LOVELYPEPA: si comme moi, vous êtes des stressés de la nature (JPP de mon stress), ne vous inquiétez pas, lovelypepa est là pour vous changer les idées. Ce compte Instagram est celui d’une bloggeuse mode espagnole, qui a réussi à faire de sa passion son métier. Un quotidien bourré de style, de beauté, de voyages, d’aventures et de très belles photos, à suivre tous les jours pour vous évader de la monotonie du quotidien, et surtout, pour vous rendre jaloux à tout moment. PS: son prénom est Alexandra, oui oui, j’ai passé des années à croire que Pepa c’était elle, alors qu’en fait, c’est sa chienne…
    instagram.com/lovelypeppa
    IMG_0563IMG_0560IMG_0562  IMG_0561
    3-Lmmima: Et le meilleur pour la fin…je suis l’un des premiers (et dernier, sans aucun, mais alors là aucun doute) fans de ce compte. Je vous explique; j’ai connu il y a un peu moins de deux ans une personne qui m’a permise de voir Casablanca sous un tout nouvel angle (et la vie en général, mais ça, c’est une autre histoire). Je n’ai jamais autant aimé cette ville, et toutes les villes et endroits que cette photographe visite, je ne sais pas, c’est comme si son téléphone était une sorte de baguette magique, qui transformait chacune de ses photos en chef-d’oeuvre. Comment ne pas tomber sous le charme de toute cette créativité? De toutes ces couleurs? De tous ces magnifiques endroits?
    https://instagram.com/lmmima/
    IMG_0558   11253854_356398074569817_1293791605_n11225858_356398514569773_681439452_n   11225874_356398214569803_1087757425_n
    Je vous laisse maintenant découvrir ces comptes par vous-même, et me dire ce que  vous en pensez. Et vous, quels sont vos comptes Instagram préférés?

  • mood

    La fête des mères en Lecture

    Je sais que certains trouvent ça un peu bête, les journées de fêtes spéciales, les anniversaires, et tout ce qui va avec; mais moi, je trouve important de consacrer une journée à quelque chose, pour prendre le temps d’y penser vraiment.
    J’ai passé mes 20 années d’existence auprès de ma maman, et j’en suis plus que ravie. Je lui suis très reconnaissante de tout le bonheur qu’elle m’a apportée, et qu’elle continue de m’apporter tous les jours. Tous les câlins, tous les bisous, toutes les inquiétudes, tous les conseils, tous les sourires, tous les reproches, et même toutes les disputes. Apres tout, c’est ce qui fait d’une relation sa beauté, non?
    Je ne sais vraiment, mais alors là vraiment pas ce que serait ma vie sans elle, et contrairement à plusieurs, mon voeu le plus cher est non pas de devenir riche, célèbre, ou encore d’avoir une carrière que toute personne m’envierait, mais de ne pas avoir à être là le jour où elle s’en ira.
    En cette journée, je voudrais que toute personne lisant cet article prenne le temps de faire un bisou à sa maman, de la remercier pour tout ce qu’elle a fait pour elle, même si vous n’en avez pas l’impression, croyez-m’en qu’elle en a fait des sacrifices pour vous. Et pour toutes les personnes qui n’ont plus la chance d’avoir la leur à leurs côtés, soyez heureuses pour elle, elle vous regarde de tout là haut, priez pour elle, et soyez heureuses.
    Ceci dit, je vous ai fait une petite liste des trois mamans littéraires qui m’ont le plus touchée:

    1-Orgueil et préjugés – Jane Austen:

    Gros coup de coeur pour cette maman de 4 filles qui, malgré son caractère assez fort, est très attachante. Mrs Bennet veut à tout prix marier ses filles à des hommes fortunés pour pouvoir les voir vivre dans des conditions matérielles favorables, ce qui est pour elle, le plus important.

    2-La civilisation, ma mère – Driss Chraibi:

    L’histoire d’une maman qui renaît, à l’aide de ses deux fils, et commence une nouvelle vie, loin des préjugés, de l’ignorance, et qui découvre le savoir, la modernité, la liberté. Cette histoire reflète aussi celle de plusieurs mamans marocaines du 20ème siècle, passant de traditions à modernité.

    3-Ne t’inquiète pas pour moi – Alice Kuipers:

    L’une des relations mère-fille les plus touchantes. Une femme découvre qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Comment ne pas être émue par cette maman qui, au milieu de toutes ces souffrances continue de protéger sa fille?

    Et vous, qui est la mère fictive vous ayant le plus touchés? Je t’aime Maman.

  • Découverte,  Lecture,  mood

    Les manies des écrivains

    Peu importe qui nous sommes, d’où nous venons, ce que nous faisons de nos vies, nous avons tous nos propres habitudes, notre rituel, sans lequel nous ne pouvons pas accomplir nos tâches du quotidien, que ce soit notre travail, ou notre passion.
    Je me suis toujours demandée, en lisant mes livres préférés, comment ils avaient été écrits, où, et dans quelles conditions.
    Aujourd’hui, je vous ai fait une liste des habitudes les plus folles des écrivains les plus connus, pour vaincre l’horrible syndrome de la page blanche, et le moins que je puisse vous dire, c’est que vous serez surpris…croyez-m’en !
    Pour les plus paresseux d’entre vous, je vous rassure, des fois, il en faut très peu pour réveiller l’artiste qui sommeille en vous, et réaliser de belles choses.
    C’est dans leur lits, allongés, vêtus de robes de chambre, une tasse de thé ou de café à la main que plusieurs écrivains ont avoué pouvoir écrire…
    truman-capote-1
     
    Truman Capote a confié lors d’un entretien pour le magasine Paris Review, être un “auteur horizontal”, et ne pouvoir travailler qu’allongé, une cigarette et un café à la main.
     
    Marcel_Proust_1900
     
    Marcel Proust n’écrivait que sur son lit aussi. L’auteur d’‘’A la recherche du temps perdu’’ avait pris le soin de recouvrir tous les murs de sa chambre de liège pour s’isoler du bruit, et pouvoir rester concentré au maximum.
     
    1334045109
    Edith Wharton passait également ses matinées allongée sur son lit, équipée d’un encrier, à écrire des pages et des pages qu’elle laissait tomber par terre, et que sa servante venait ramasser à l’heure du déjeuner, pour les envoyer à un secrétaire qui s’occupait de les taper à la machine et de les imprimer.
    From ColorPix
     
    Contrairement à Capote, Proust et Wharton, Ernest Hemingway avait besoin d’être debout pour écrire.
     
    J’ai longtemps entendu les personnes qui aiment écrire dire devoir attendre d’acheter un cahier ou carnet adéquat, ou même, des fois, un ordinateur, pour commencer un nouveau projet. Nabokov et Allan prouvent que des fois, les petits moyens peuvent faire de grandes, très grandes choses.
    Vladimir_Nabokov
     
    En effet, Vladimir Nabokov écrivait ses romans entiers sur des fiches, au crayon. D’ailleurs, à sa mort, il a laissé le manuscrit du roman L’original de Laura, rédigé sur pas moins de 138 fiches cartonnées !
     
    Edgar_Allan_Poe_daguerreotype_crop
     
    Edgar Allan, quant à lui, écrivait les siens sur des rouleaux de papier, sur des bandes très étroites. Plusieurs auteurs disent préférer écrire tôt le matin, mais pour les couche-tard, c’est une autre histoire.
     
     
    Plusieurs auteurs disent préférer écrire tôt le matin, mais pour les couche-tard, c’est une autre histoire.
    balzac-genereux-recherche-infini
     
    Balzac avait l’habitude d’avaler plusieurs tasses de café pour rester éveiller, jusqu’à tard dans la nuit.
     
    1000509261001_1852200003001_BIO-Biography-38-American-Authors-F-Scott-Fitzgerald-SF
     
    F.Scott Fitzgerald, quant à lui, n’avait besoin ni de thé, ni de café. Il ne jurait que par l’alcool, et devait impérativement être saoul.
     
    JD-Salinger-002
     
    Et le meilleur pour la fin; Jerome David Salinger écrivait…entièrement NU !
     
     
    Messieurs dames, cet article est la preuve concrète que les génies ne font absolument rien comme les autres. Si vous avez des manies “bizarres”, ne vous cachez plus, peut-être seriez vous le nouveau Salinger ?
    PS: si vous avez besoin d’être nus, s’il vous plait, faites-le chez vous… 🙂

    Abla

  • mood

    Journée mondiale de la santé

    Aujourd’hui c’est la journée mondiale de la santé, et donc, pour moi, la journée mondiale de la reconnaissance. J’ai appris, il n’y a pas plus de deux jours, qu’un cousin avait fait un accident grave, qu’il a eu des blessures fatales, et qu’il est entre la vie et la mort. Il y a quelques secondes à peine, j’ai appris que la grand mère d’un ami avait perdu le contrôle de ses membres. Il y a quelques mois, j’ai appris que mon grand-père était atteint d’Alzheimer, je l’ai regardé et écouté répéter la même phrase plusieurs fois, oublier d’avoir fait certaines choses du quotidien, se perdre en rentrant chez lui…et j’en passe.
    J’ai longtemps entendu ma maman me répéter de prendre soin de moi, parce que la santé est ce qu’il y a de plus important, c’est vrai que lorsque nous ne sommes pas concernés par la chose, nous ne nous rendons pas vraiment compte de sa gravité et de son importance, maintenant que je vois de plus prêt ce que c’est que d’être malade, je comprends mieux.
    Pour cela, j’aimerais que vous preniez tous le temps de remercier Dieu, que vous soyez malade ou triste, sachez qu’il y aura toujours une personne souffrant plus que vous. N’oubliez pas que tout arrive pour une raison, si vous êtes malades, soyez forts, et prenez-le comme un défit; faites tout ce qui est en votre possible pour le relever, haut la main. Si vous êtes en bonne santé, soyez reconnaissants, remerciez Dieu, et faites en sortes que vous le soyez encore longtemps, en surveillant votre alimentation et en prenant soin de vous. Si vous connaissez quelqu’un de malade, soyez là pour lui, les petites intentions font toujours la différence, dites lui que vous l’aimez, ça ne vous coutera certainement pas grand chose, mais pour lui, ça représentera vraiment beaucoup.
    Je ne sais pas où classer cet article, je le mettrai certainement dans la catégorie Coups de gueule, parce que JPP de voir les gens se délaisser, ne pas prendre soin d’eux, mettre leurs vies et santés en danger, et surtout, JPP voir les gens nous quitter.

  • mood,  séries

    5 séries coups de <3 !

    Les vacances sont enfin arrivées ! Et que seraient des vacances sans séries? Je vous ai concoctés une liste de mes séries coups de coeur, de quoi bien vous reposer, et surtout ne pas réviser pour votre reprise 🙂
    1- Fringe
    Fringe
    Il y a quelques mois, une amie très proche m’avait menacée d’en regarder une, me répétant que ‘’notre amitié en dépendait’’. Au début, j’étais perplexe, je n’ai jamais aimé tout ce qui est science fiction, mais en fin de compte, énorme surprise, et surtout, énorme coup de coeur. Fringe est vite passée au sommet de mes séries favorites.
    Trailer :

    2- Revenge
    Season_3_-_Cast
    En seconde position, Revenge. Je crois bien que c’est la seule et unique série qui continue, même après plusieurs années, à m’étonner, positivement. Comment ne pas être charmé par cette très jolie histoire d’une jeune fille prête à tout pour venger son père?
    Trailer :

    3- Arrow
    arrow_season_3_picture_wallpaper
    En troisième position, Arrow. Contrairement à plusieurs filles, je ne regarde pas la série pour Oliver Queen (quoique…je suis très contente de le voir à chaque épisode, j’avoue :p), mais plutôt pour toute l’action, les tragédies, les énigmes, les mystères et le suspens, et quand une série contient tous ces critères, j’adhère complètement !
    Trailer :

    4- How to get away with murder
    ABC's "How to Get Away with Murder" - Season One
    En parlant d’énigmes et de suspens, j’ai commencé il y a quelques jours How to get away with murder, une pure merveille ! On dirait que les réalisateurs américains se sont tous mis d’accord à me faire regretter de ne pas avoir choisi d’étudier le droit, après Suits, je retombe encore une fois amoureuse de cet univers. La majorité des films et séries de crimes parlent de justice, avec How to get away with murder, c’est l’autre côté que l’on visite.
    Trailer:

    5- Breaking Bad
    Breaking_Bad_4K_Netflix
    Finalement, je ne suis pas une droguée (des personnes que j’aime oui, et de la lecture, mais pas de matières chimiques), mais par contre, je le suis très vite devenue de Heisenberg, avec Breaking Bad, vous n’aurez pas d’autre choix que de faire de l’amphétamine votre meilleure amie !
    Trailer :

    Et vous, que regardez-vous en ce moment ?

  • mood,  séries

    5 séries coups de <3 !

    Les vacances sont enfin arrivées ! Et que seraient des vacances sans séries? Je vous ai concoctés une liste de mes séries coups de coeur, de quoi bien vous reposer, et surtout ne pas réviser pour votre reprise 🙂

    1- Fringe

    Fringe

    Il y a quelques mois, une amie très proche m’avait menacée d’en regarder une, me répétant que ‘’notre amitié en dépendait’’. Au début, j’étais perplexe, je n’ai jamais aimé tout ce qui est science fiction, mais en fin de compte, énorme surprise, et surtout, énorme coup de coeur. Fringe est vite passée au sommet de mes séries favorites.

    Trailer :

    2- Revenge

    Season_3_-_Cast

    En seconde position, Revenge. Je crois bien que c’est la seule et unique série qui continue, même après plusieurs années, à m’étonner, positivement. Comment ne pas être charmé par cette très jolie histoire d’une jeune fille prête à tout pour venger son père?

    Trailer :

    3- Arrow

    arrow_season_3_picture_wallpaper

    En troisième position, Arrow. Contrairement à plusieurs filles, je ne regarde pas la série pour Oliver Queen (quoique…je suis très contente de le voir à chaque épisode, j’avoue :p), mais plutôt pour toute l’action, les tragédies, les énigmes, les mystères et le suspens, et quand une série contient tous ces critères, j’adhère complètement !

    Trailer :

    4- How to get away with murder

    ABC's "How to Get Away with Murder" - Season One

    En parlant d’énigmes et de suspens, j’ai commencé il y a quelques jours How to get away with murder, une pure merveille ! On dirait que les réalisateurs américains se sont tous mis d’accord à me faire regretter de ne pas avoir choisi d’étudier le droit, après Suits, je retombe encore une fois amoureuse de cet univers. La majorité des films et séries de crimes parlent de justice, avec How to get away with murder, c’est l’autre côté que l’on visite.

    Trailer:

    5- Breaking Bad

    Breaking_Bad_4K_Netflix

    Finalement, je ne suis pas une droguée (des personnes que j’aime oui, et de la lecture, mais pas de matières chimiques), mais par contre, je le suis très vite devenue de Heisenberg, avec Breaking Bad, vous n’aurez pas d’autre choix que de faire de l’amphétamine votre meilleure amie !

    Trailer :

    Et vous, que regardez-vous en ce moment ?

  • Lecture,  mood

    Le poisson d'Avril en lecture

    Aujourd’hui nous sommes le 1 Avril ! Je suis vraiment très contente parce qu’Avril est un mois que j’adore. Vous avez surement eu droit à un petit canular aujourd’hui, mais moi, contrairement à votre entourage, je ne vous ferai pas de poisson d’Avril, tout simplement parce que je n’aime pas les mauvaises blagues (bon d’accord, c’est juste parce qu’en fait je me fais toujours avoir, mais chut, ça reste entre nous !), au lieu de ça, je vous ai préparé une petite liste de mes trois livres de mensonges et manipulations préférés.
    L’enfant de sableTahar Ben Jelloun
    lenfant de sable
    Inspiré d’un fait divers authentique, ce roman raconte la vie d’Ahmed, huitième fille d’un couple qui, sans héritier mâle, décide d’élever celle-ci comme un garçon. Découvrant peu à peu dans le trouble et l’incertitude ce qui est dissimulé aux yeux de tous, Ahmed choisit d’assumer la révolte de son père, de vivre en homme et d’épouser une fille délaissée, bientôt sa complice dans une vertigineuse descente aux enfers du mensonge social le plus fou.
    MercureAmélie Nothomb
    9782253149118
    Sur une île au large de Cherbourg, un vieil homme et une jeune fille vivent isolés, entourés de serviteurs et de gardes du corps, à l’abri de tout reflet ; en aucun cas Hazel ne doit voir son propre visage. Engagée pour soigner la jeune fille, Françoise, une infirmière, va découvrir les étranges mystères qui unissent ces deux personnages. Elle saura pourquoi Hazel se résigne, nuit après nuit, aux caresses du vieillard. Elle comprendra au prix de quelle implacable machination ce dernier assouvit un amour fou, paroxystique… Au coeur de ce huis clos inquiétant, la romancière du Sabotage amoureux et d’Attentat, retrouve ses thèmes de prédilection : l’amour absolu et ses illusions, la passion indissociable de la perversité.
    Le poids des mensongesPatricia MacDonald
    9782253175810-T
    Catlin a tout pour être heureuse : elle vit dans une petite ville du New Jersey avec Noah, un avocat charmant, et Geordie, 6 ans, le fils que Noah a eu avec Emily, décédée quelques années plus tôt dans un accident de la route. Geordie disparaît brusquement de l’école, le lendemain de son anniversaire. Malgré les appels angoissés du couple, personne ne revendique le kidnapping, et les mensonges sur lesquels la jeune femme a bâti son mariage font alors surface. Soupçonnée par son mari, par la police, Catlin, qui est la dernière à avoir vu le garçonnet, se débat désespérément pour prouver son innocence alors que le piège se referme inexorablement sur elle… Famille « modèle », non-dits, suspicion… un suspense hanté par le passé où Patricia MacDonald démontre une fois encore son talent pour brouiller les pistes et garder le lecteur en haleine.
    N’oubliez pas de commencer votre mois avec beaucoup de belles résolutions, de motivation, et de lecture surtout ! <3