• Lecture,  mood

    La journée de la santé en Lecture

    Aujourd’hui c’est la journée mondiale de la santé. Et en cette occasion, j’ai préparé une sélection de livres dont le personnage principal (ou un personnage proche) est atteint d’une maladie, et qui m’ont beaucoup touchée.

    Oscar et la Dame Rose – Eric-Emmanuel Schmitt

    71el6GgZSOL

    Je me souviens encore de la première fois que j’ai lu ce livre. J’accompagnais ma nièce à une bibliothèque à Montréal, je suis tombée dessus, j’ai vu le nombre de page, je me suis dit allez, ok, avec un peu de chance je le finirai aujourd’hui même. Verdict, je n’ai pas bougé de ma chaise avant d’avoir bouclé la dernière page (et versé –en cachette- toutes mes larmes). Pour résumer l’histoire, c’est celle d’un petit garçon malade et hospitalisé, qui rencontre une dame à l’hôpital. Pour se sentir mieux, elle lui conseille d’écrire chaque jour une lettre à Dieu et de se confier à lui.

    Pour en savoir plus, lisez ma critique (en est-ce vraiment une ?) de ce livre ici.
    Sur une échelle de 1 à 10, le degré d’émotions était à 14, et non, je n’exagère absolument pas.
    No et moi – Delphine De Vigan
    9782253124801-001-T

    J’ai découvert ce livre il y a quelques années et mon Dieu quelle surprise, je l’avais lu en e-book parce que je ne savais plus quoi lire et que je me sentais carrément perdue dans mes lectures sans me doutais qu’il me bouleverserait autant.
    L’histoire tourne autour de No, jeune SDF à la vie dure et au quotidien ingérable, qui rencontre Lou, adolescente surdouée loin des préoccupations des jeunes de son âge. Elle essaye de se faire une place partout, dans sa classe, où rien ne lui est familier, à la maison, avec une mère souffrant d’une dépression dont elle n’arrive pas à sortir…
    Sur la même échelle, le degré d’émotions était à 9. J’ai fini le livre le coeur lourd et la tête pleine de leçons.

    Des souris et des hommes – John Steinbeck

    ACH001699842.1307681875.580x580

    Que dire de ce livre…rien, tout est dit ici. Lennie et George m’ont touchée au plus haut point avec une amitié forte et solide, un destin difficile et une vie cruelle.
    Vous vous demandez à combien ce livre m’a touchée ? 10, sur la même échelle.

    Si je reste – Gayle Forman

    9782915056808

    Mia, une jeune fille lors d’une sortie en famille, subit un accident suite auquel tout le monde décède, tout le monde sauf elle. Ce premier roman se passe dans une chambre d’hôpital où elle est entre la vie et la mort, perdue dans ses souvenirs et sa peur de revenir à la vie sans ses parents, sans son petit frère.
    Trouvez ma critique de ce livre et du deuxième Tome (Là où j’irai) ici.
    J’ai versé beaucoup trop de larmes en lisant ce livre, donc 10 est le degré adéquat d’émotions sur la même échelle.

    Nos étoiles contraires – John Green

    9782266283304FS.gif

    Est-ce que ce livre se présente encore ? Pour les quelques personnes qui ne le connaissent pas (où étiez-vous ces dernières années ?), c’est l’histoire de Hazel, une adolescente atteinte d’un cancer, qui rencontre un garçon atteint d’une maladie incurable aussi. Les deux vivent une belle histoire d’amour très touchante (et contrariante aussi, j’ai prié tout le long pour que rien ne leur arrive), que rien, même pas la maladie, n’a pu  arrêter.
    Si vous me demandiez, sur une échelle de 1 à 10 combien j’ai pleuré en lisant ce livre : 11. Oui oui, rien que ça.
    PS : Si vous lisez le livre et que vous l’aimez, ne regardez pas le film ; restez sur cette belle note positive.

    Je pense que je vais m’arrêter là. Je me suis rendue compte, en écrivant cet article, que j’avais lu énormément de livres forts en émotions, mais qu’ils étaient tous assez anciens. Connaissez-vous un roman nouveau qui entre dans ces critères ?
    N’oubliez pas de prendre grand soin de vous, parce qu’il n’y a rien de plus important que la santé <3


    Today is World Health Day. And on this occasion, I prepared a selection of books whose main character (or a close character) is suffering from an illness, and that touched me a lot.

    Oscar and the Pink Lady – Eric-Emmanuel Schmitt

    droppedImage

    I still remember the first time I read this book. I accompanied my niece to a library in Montreal, I found it, I saw the number of pages, and I was like okay, I might finish it today. Verdict, I did not move from my chair before having closed the last page (and poured -secretly- all my tears).
    To summarize the story, it is about a sick and hospitalized little boy, who meets a lady in the hospital. To feel better, she advises him to write a letter every day to God and confide in him.
    On a scale of 1 to 10, the degree of emotions was 14, and no, I absolutely do not exaggerate.

    No and me – Delphine De Vigan

    5J2-wy8JI49J6W5G2ltnLDl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9.jpeg

    I discovered this book a few years ago and OMG what a surprise, I read it in e-book because I did not know what to read and I felt downright lost in my readings without suspecting that it would disturb me that much.
    The story revolves around No, a young homeless person with a hard life, who meets Lou, a teenager gifted, away from the concerns of young people of her age. She tries find a place for herself everywhere, in her class, where nothing seems familiar to her, at home, with a mother suffering from a terrible depression…
    On the same scale, the degree of emotions was at 9. I finished the book with a heavy heart and a head full of lessons.

    Of Mice and men – John Steinbeck

    OfMiceAndMen

    What to say about this book … nothing, everything is said in my review. Lennie and George touched me deeply with a powerful and strong friendship, a difficult destiny and a cruel life.
    Wondering how much this book has touched me? 10, on the same scale.

    If I stay – Gayle Forman

    514Q2xEOv-L._SX319_BO1,204,203,200_

    Mia has an accident after which all her family dies, everyone except her. This first novel takes place in a hospital room where she is somewhere between life and death, lost in her memories and her fear of coming back to life without her parents, without her little brother.
    I shed too many tears while reading this book, so 10 is the proper degree of emotions on the same scale.

    The fault in our stars – John Green

    41fpRc4Y5vL._SX340_BO1,204,203,200_

    Do I really need to introduce this book ? For the few ones who do not know what it is about (where have you been these last years?), It’s the story of Hazel, a teenager with cancer, who meets a boy with an incurable disease too. Both live a beautiful and touching love story (and also disturbing, I prayed all along so that nothing happens to them), that nothing, not even the disease, could stop.
    If you asked me on the scale of 1 to 10 how much I cried while reading this book: 11. Yes yes, just that.
    PS: If you read the book and you like it, do not watch the movie; stay on this beautiful, positive note.

    I think I’ll stop there. I realized, while I was writing this article, that I had read a lot of emotional books, but that they weren’t all recent. Do you know a new novel that fits into these criteria?
    Do not forget to take good care of yourself, because there is nothing more important than health <3

  • mood

    Mes endroits de lecture préférés

    Ma passion pour la lecture n’est plus un secret pour personne. Par contre, ce que vous ne savez pas, c’est que contrairement à beaucoup de personnes, je n’arrive absolument pas à lire partout. J’ai besoin de beaucoup de calme et d’aucun bruit, si ce n’est celui des oiseaux, des vagues, du vent, ou alors des feuilles de mon livre qui se tournent, pour pouvoir plonger dans mon bouquin.

    Je vais donc vous lister, dans cet article, mes 7 endroits préférés pour profiter pleinement de mon livre.

    1-Une bibliothèque

    Pour la majorité des personnes, aller dans une bibliothèque rime avec emprunter un livre, réviser pour ses examens ou alors préparer son prochain projet. En ce qui me concerne, je trouve que c’est l’ambiance parfaite pour se concentrer sur sa lecture sans être dérangé par quoi que ce soit.

    2-Librairie

    Dans certaines librairies (mes préférées), il y a des petits tabourets et chaises qui permettent aux visiteurs de pouvoir lire des pages du livre de leur choix. Pour être honnête, là où je vis actuellement, je n’en connais aucune, et c’est bien dommage (si vous êtes à La Rochelle, conseillez-moi des librairies du genre si vous en connaissez !). Mais ce genre d’endroits reste pour moi parfait, surtout pour pouvoir lire les premières lignes / pages du livre que l’on souhaite acheter.

    3-Au bord de la mer

    J’ai grandi au bord de la mer, et j’avoue que c’est un environnement qui me ressemble beaucoup, et qui m’apaise aussi. Après tout, n’est-ce pas pour cela que nous lisons ?
    La plage est un endroit que je choisis sans hésiter pour me mettre dans ma bulle, surtout lorsqu’il ne fait pas trop chaud et qu’il n’y a pas beaucoup de monde.

    4-Un jardin

    J’ai beaucoup lu dans le jardin chez mes parents depuis toute petite, et en écrivant cet article, il m’était totalement impossible de ne pas sélectionner cet endroit dans ce top 7. La combinaison soleil – bruit de feuilles d’arbres – lecture est parfaite pour s’évader du stress du quotidien.

    5-Train / Avion

    Je fais partie de ces personnes qui ont (malheureusement) le vertige en lisant dans une voiture ou dans le bus. Par contre, certaines de mes découvertes littéraires préférées ont été faites dans des trains ou avions. Et contrairement à toutes les personnes qui détestent prendre ces moyens de transport, la lecture me fais les adorer !

    6-Mon lit

    C’est là que je fais la plupart de mes lectures. C’est un peu mon petit endroit personnel, bien confortable et bien chaud. Et pour couronner le tout, une petite bougie parfumée et le tour est joué !

    7-Mes toilettes

    Non, ce n’est pas une blague. C’est carrément l’un des endroits où j’adore lire et prendre le temps de savourer chaque phrase de mon texte sans être interrompue. Je vous avouerai même que c’est l’endroit que je préfère de cette sélection.

    29633193_10215010429155116_317647148_o

    Comme vous l’aurez compris, je préfère les endroits calmes aux endroits bruyants. Et vous, où préférez-vous lire ?


    My passion for reading is no longer a secret for anyone. Meanwhile, what you do not know is that unlike many people, I can not read everywhere. I need a lot of calm and no sound, except the birds, waves, wind or leaves of my book, to dive into my book.

    So I will list, in this article, my 7 favorite places to enjoy my book.

    1-A library

    For the many people, going to a library rhymes with borrowing a book, reviewing for their exams or preparing their next project. As far as I’m concerned, I think it’s the perfect atmosphere to focus on reading without being disturbed by anything.

    2- Bookstore

    In some bookstores (my favorites), there are small stools and chairs that allow visitors to read pages of the book of their choice. To be honest, where I live now, I do not know any, and it’s a shame (if you’re in La Rochelle, advise me bookstores of the genre if you know !). But this kind of place for me remains perfect, especially to read the first lines / pages of the book that you want to buy.

    3-By the sea

    I grew up by the sea, and I admit that it is an environment that is very similar to me, and that appeases me too. After all, isn’t it why we read?
    The beach is a place that I choose without hesitation, to be in my bubble, especially when it is not too hot and there are not many people.

    4-A garden

    I read a lot in the garden at my parents since I was little, and while I am writing this article, I find it totally impossible not to select this place in this top 7. The combination of sun – sound of tree leaves – reading is perfect to escape the stress of everyday life.

    5-Train / Airplane

    I am one of those people who (unfortunately) get dizzy while reading in a car or on the bus. On the other hand, some of my favorite literary discoveries have been made in trains or planes. And unlike all people who hate to take these means of transport, reading makes me love them !

    6-My bed

    This is where I do most of my reading. It’s a bit of a personal place, very comfortable and warm. And to top it off, a little scented candle and I’m done !

    7-My bathroom

    No, it’s not a joke. It’s one of the places where I absolutely love to read and take the time to savor every sentence in my text without being interrupted. I will even admit that this is the place I prefer from this selection.

    29633193_10215010429155116_317647148_o

    As you’d understand, I prefer quiet places to noisy ones. And you, where do you prefer to read ?

  • mood

    Mes endroits de lecture préférés

    Ma passion pour la lecture n’est plus un secret pour personne. Par contre, ce que vous ne savez pas, c’est que contrairement à beaucoup de personnes, je n’arrive absolument pas à lire partout. J’ai besoin de beaucoup de calme et d’aucun bruit, si ce n’est celui des oiseaux, des vagues, du vent, ou alors des feuilles de mon livre qui se tournent, pour pouvoir plonger dans mon bouquin.

    Je vais donc vous lister, dans cet article, mes 7 endroits préférés pour profiter pleinement de mon livre.

    1-Une bibliothèque

    Pour la majorité des personnes, aller dans une bibliothèque rime avec emprunter un livre, réviser pour ses examens ou alors préparer son prochain projet. En ce qui me concerne, je trouve que c’est l’ambiance parfaite pour se concentrer sur sa lecture sans être dérangé par quoi que ce soit.

    2-Librairie

    Dans certaines librairies (mes préférées), il y a des petits tabourets et chaises qui permettent aux visiteurs de pouvoir lire des pages du livre de leur choix. Pour être honnête, là où je vis actuellement, je n’en connais aucune, et c’est bien dommage (si vous êtes à La Rochelle, conseillez-moi des librairies du genre si vous en connaissez !). Mais ce genre d’endroits reste pour moi parfait, surtout pour pouvoir lire les premières lignes / pages du livre que l’on souhaite acheter.

    3-Au bord de la mer

    J’ai grandi au bord de la mer, et j’avoue que c’est un environnement qui me ressemble beaucoup, et qui m’apaise aussi. Après tout, n’est-ce pas pour cela que nous lisons ?
    La plage est un endroit que je choisis sans hésiter pour me mettre dans ma bulle, surtout lorsqu’il ne fait pas trop chaud et qu’il n’y a pas beaucoup de monde.

    4-Un jardin

    J’ai beaucoup lu dans le jardin chez mes parents depuis toute petite, et en écrivant cet article, il m’était totalement impossible de ne pas sélectionner cet endroit dans ce top 7. La combinaison soleil – bruit de feuilles d’arbres – lecture est parfaite pour s’évader du stress du quotidien.

    5-Train / Avion

    Je fais partie de ces personnes qui ont (malheureusement) le vertige en lisant dans une voiture ou dans le bus. Par contre, certaines de mes découvertes littéraires préférées ont été faites dans des trains ou avions. Et contrairement à toutes les personnes qui détestent prendre ces moyens de transport, la lecture me fais les adorer !

    6-Mon lit

    C’est là que je fais la plupart de mes lectures. C’est un peu mon petit endroit personnel, bien confortable et bien chaud. Et pour couronner le tout, une petite bougie parfumée et le tour est joué !

    7-Mes toilettes

    Non, ce n’est pas une blague. C’est carrément l’un des endroits où j’adore lire et prendre le temps de savourer chaque phrase de mon texte sans être interrompue. Je vous avouerai même que c’est l’endroit que je préfère de cette sélection.

    29633193_10215010429155116_317647148_o

    Comme vous l’aurez compris, je préfère les endroits calmes aux endroits bruyants. Et vous, où préférez-vous lire ?


    My passion for reading is no longer a secret for anyone. Meanwhile, what you do not know is that unlike many people, I can not read everywhere. I need a lot of calm and no sound, except the birds, waves, wind or leaves of my book, to dive into my book.

    So I will list, in this article, my 7 favorite places to enjoy my book.

    1-A library

    For the many people, going to a library rhymes with borrowing a book, reviewing for their exams or preparing their next project. As far as I’m concerned, I think it’s the perfect atmosphere to focus on reading without being disturbed by anything.

    2- Bookstore

    In some bookstores (my favorites), there are small stools and chairs that allow visitors to read pages of the book of their choice. To be honest, where I live now, I do not know any, and it’s a shame (if you’re in La Rochelle, advise me bookstores of the genre if you know !). But this kind of place for me remains perfect, especially to read the first lines / pages of the book that you want to buy.

    3-By the sea

    I grew up by the sea, and I admit that it is an environment that is very similar to me, and that appeases me too. After all, isn’t it why we read?
    The beach is a place that I choose without hesitation, to be in my bubble, especially when it is not too hot and there are not many people.

    4-A garden

    I read a lot in the garden at my parents since I was little, and while I am writing this article, I find it totally impossible not to select this place in this top 7. The combination of sun – sound of tree leaves – reading is perfect to escape the stress of everyday life.

    5-Train / Airplane

    I am one of those people who (unfortunately) get dizzy while reading in a car or on the bus. On the other hand, some of my favorite literary discoveries have been made in trains or planes. And unlike all people who hate to take these means of transport, reading makes me love them !

    6-My bed

    This is where I do most of my reading. It’s a bit of a personal place, very comfortable and warm. And to top it off, a little scented candle and I’m done !

    7-My bathroom

    No, it’s not a joke. It’s one of the places where I absolutely love to read and take the time to savor every sentence in my text without being interrupted. I will even admit that this is the place I prefer from this selection.

    29633193_10215010429155116_317647148_o

    As you’d understand, I prefer quiet places to noisy ones. And you, where do you prefer to read ?

  • mood,  Non classé

    Disney rend heureux !

    Aujourd’hui est la journée mondiale du bonheur, et j’avais envie de vous écrire un article spécial, qui vous rendrait heureux en ce jour pluvieux (ou pas, petits chanceux !).

    En cette occasion, quoi de mieux que de vous rappeler ces personnages de Disney qui ont bercé notre enfance, et auxquels on pense toujours avec un petit sourire au coin de la bouche.

    Je vous en ai sélectionné 5 qui sont pour moi les plus heureux.

    1- Olaf

    La reine des Neiges est sans aucun doute le dessin animé de Disney que j’ai le moins aimé, mais heureusement, Olaf était là pour me faire sourire. Son optimisme tout au long du film, sa joie de vivre malgré toutes les questions qu’il se pose, sa douceur, son envie constante de câlins et son côté rêveur sont tellement agréables que nous n’avons envie que d’une chose : être positif face à tous nos problèmes !

    2- Raiponce

    Raiponce est à mon avis l’exemple (presque) concret de l’optimisme et la patience. Malgré son emprisonnement dans cette maison perchée, elle garde espoir d’un jour toucher et voir de plus près ces lanternes qui la font tant rêver, et fait tout pour y arriver. Un réel exemple de courage et d’optimisme !

    3- Joyeux

    Joyeux est le plus joyeux des 7 nains de Blanche Neige (oui oui, merci Abla). Toujours un sourire aux lèvres, il reste optimiste malgré tout ce qui peut se passer autour de ses amis et lui.

    4- Dory

    Dory est un poisson chirurgien qui a de terribles pertes de mémoire. Elle oublie presque tout, sauf ce qu’elle ressent pour son entourage, sa joie de vivre et son optimisme. Sa devise est de ‘’toujours nager droit devant’’.

    5- Baloo

    Le meilleur pour la fin. Baloo nous a TOUS fait chanter et danser (si ce n’est pas le cas pour toi, de quelle planète viens-tu? ).

    Je finis cet article avec cette vidéo, juste pour vous mettre la chanson dans la tête pour le reste de la soirée. Vous avez le droit de chanter… Je vous en prie 🙂

    Sur ce, n’oubliez pas d’être heureux ! <3

    Today is the International Day of Happiness, and I wanted to write you a special article that would make you happy on this rainy day (or not, lucky you !).

    On this occasion, what better than reminding you of those Disney characters who have rocked our childhood, and who we always think of with a small smile in the corner of the mouth.

    I have selected 5 of them that make me happier than ever.

    1 Olaf

    Frozen is without a doubt the Disney cartoon I liked the least, but fortunately Olaf was there to make me smile. His optimism throughout the film, his happiness despite all the questions he asks himself, his sweetness, his constant desire for hugs and his dreamy side are so pleasant that we only want one thing : to be positive towards all our problems!

    2- Tangled

    Tangled is in my opinion the (almost) concrete example of optimism and patience. Despite her imprisonment in this perched house, she hopes to one day touch and be close to these lanterns that make her so dream, and does everything to get there. A real example of courage and optimism!

    3- Happy

    Happy is the happiest of the 7 dwarves of the white snow (yes yes, thank you Abla). Always a smile on his face, he remains optimistic despite all that can happen around his friends and him.

    4- Dory

    Dory is a fish surgeon who has a terrible memory loss. She forgets almost everything except how she feels about those around her, her joie de vivre and her optimism. Her motto is to “always swim right in front”.

    5-Baloo

    Yes, I saved the best for last. Baloo made us all sing and dance (if it’s not your case, what planet are you from? ) .

    I’m finishing this article with this video, just to put the song in your head for the rest of the evening. You can sing … you’re welcome 🙂

    On this, do not forget to be happy! <3

  • mood

    5 façons d’organiser sa bibliothèque

    J’ai disparu du blog et de la page ces derniers mois, j’avais beaucoup de choses à gérer, et beaucoup de recul à prendre également par rapport à certains points. Je vous rassure, cet article n’est pas du tout à propos de ça, mais parmi les choses que j’ai eues à faire: changer de chambre.

    Je ne sais pas vous mais pour moi, une chambre est ce qu’il y a de plus important pour l’équilibre d’une personne, je trouve ça indispensable de pouvoir se réveiller tous les matins dans un endroit qui nous représente, qui nous convient, et surtout, qui nous ressemble. Dans la mienne, par exemple, j’ai veillé à n’y mette que le strict minimum de meubles (et oui, mon allergie à la poussière et aux acariens me pourrit la vie !), seulement, mon amour pour la lecture est tellement fort que même la boule de poils que je ressens au fond de la gorge, mon nez bouché et mes yeux rouges, mes problèmes de respiration et la colère qui s’en suit ne sont pas assez puissants pour me priver d’avoir une bibliothèque. Dans cet article, je vais vous présenter plusieurs façons d’organiser la votre si ce n’est pas encore fait, ou de la réorganiser si vous avez envie d’un peu de changement parce que, croyez-moi, c’est magique; le simple fait de changer la disposition de vos livres vous donnera l’impression d’en avoir des nouveaux, et vous réconciliera avec certains ! Testé et approuvé !

    1-L’organisation par auteur: Si vous êtes du genre à dévorer tous les écrits du même auteur avant de vous intéresser à un autre, cette méthode est faite pour vous ! Il vous suffit de mettre sur chaque étagère un auteur différent, pour ne pas avoir à chercher trop longtemps à chaque fois.

    2-L’organisation par thème: Je suis personnellement accroc à cette méthode, c’est justement celle que j’ai utilisée cette fois-ci. Si vous êtes, comme moi, du genre à avoir, au beau milieu de la nuit envie d’un bon petit roman du 12ème siècle et que vous n’avez pas envie de chercher trop longtemps, cette méthode est de loin l’idéale pour vous ! Les classiques avec les classiques, les fictions avec les fictions, les scientifiques avec les scientifiques…vos livres n’auront jamais été aussi faciles d’accès !

    3-L’organisation par grandeur: Cette méthode m’est recommandée, tous les jours, par ma maman! Certaines personnes -presque maniaques-, ont la phobie de voir des livres de différentes grandeurs et tailles sur une seule et même étagère, et préfèrent poser les grands livres ensemble, les moyens ensemble, et les petits ensemble.

    4-L’organisation par couleur: Comme son nom l’indique, il vous suffit de trier vos livres par couleurs et attribuer à chaque étagère une couleur précise !

    5-L’organisation par favoritisme: Cette méthode est celle que j’ai longtemps utilisée. J’ai toujours fait en sortes de garder mes livres préférés dans les endroits les plus visibles, et ceux que j’aime moins un peu plus cachés. C’est comme pour les photos en fait; on a tendance à afficher celles des personnes les plus chères à notre coeur pour les voir plus souvent. Ainsi, en vous réveillant le matin sur la couverture de votre livre du moment, vous êtes sûrs au moins de bien commencer la journée !

    Ces cinq méthodes sont les plus courantes; mais il n’y a évidemment pas de consigne pour ranger vos livres, faites comme vous le préférez parce que, entre vos livres et vous, il y a une histoire d’amour que seuls vous pouvez ressentir !

    Abla

  • mood

    5 façons d'organiser sa bibliothèque

    J’ai disparu du blog et de la page ces derniers mois, j’avais beaucoup de choses à gérer, et beaucoup de recul à prendre également par rapport à certains points. Je vous rassure, cet article n’est pas du tout à propos de ça, mais parmi les choses que j’ai eues à faire: changer de chambre.
    Je ne sais pas vous mais pour moi, une chambre est ce qu’il y a de plus important pour l’équilibre d’une personne, je trouve ça indispensable de pouvoir se réveiller tous les matins dans un endroit qui nous représente, qui nous convient, et surtout, qui nous ressemble. Dans la mienne, par exemple, j’ai veillé à n’y mette que le strict minimum de meubles (et oui, mon allergie à la poussière et aux acariens me pourrit la vie !), seulement, mon amour pour la lecture est tellement fort que même la boule de poils que je ressens au fond de la gorge, mon nez bouché et mes yeux rouges, mes problèmes de respiration et la colère qui s’en suit ne sont pas assez puissants pour me priver d’avoir une bibliothèque. Dans cet article, je vais vous présenter plusieurs façons d’organiser la votre si ce n’est pas encore fait, ou de la réorganiser si vous avez envie d’un peu de changement parce que, croyez-moi, c’est magique; le simple fait de changer la disposition de vos livres vous donnera l’impression d’en avoir des nouveaux, et vous réconciliera avec certains ! Testé et approuvé !

    1-L’organisation par auteur: Si vous êtes du genre à dévorer tous les écrits du même auteur avant de vous intéresser à un autre, cette méthode est faite pour vous ! Il vous suffit de mettre sur chaque étagère un auteur différent, pour ne pas avoir à chercher trop longtemps à chaque fois.
    2-L’organisation par thème: Je suis personnellement accroc à cette méthode, c’est justement celle que j’ai utilisée cette fois-ci. Si vous êtes, comme moi, du genre à avoir, au beau milieu de la nuit envie d’un bon petit roman du 12ème siècle et que vous n’avez pas envie de chercher trop longtemps, cette méthode est de loin l’idéale pour vous ! Les classiques avec les classiques, les fictions avec les fictions, les scientifiques avec les scientifiques…vos livres n’auront jamais été aussi faciles d’accès !
    3-L’organisation par grandeur: Cette méthode m’est recommandée, tous les jours, par ma maman! Certaines personnes -presque maniaques-, ont la phobie de voir des livres de différentes grandeurs et tailles sur une seule et même étagère, et préfèrent poser les grands livres ensemble, les moyens ensemble, et les petits ensemble.
    4-L’organisation par couleur: Comme son nom l’indique, il vous suffit de trier vos livres par couleurs et attribuer à chaque étagère une couleur précise !
    5-L’organisation par favoritisme: Cette méthode est celle que j’ai longtemps utilisée. J’ai toujours fait en sortes de garder mes livres préférés dans les endroits les plus visibles, et ceux que j’aime moins un peu plus cachés. C’est comme pour les photos en fait; on a tendance à afficher celles des personnes les plus chères à notre coeur pour les voir plus souvent. Ainsi, en vous réveillant le matin sur la couverture de votre livre du moment, vous êtes sûrs au moins de bien commencer la journée !

    Ces cinq méthodes sont les plus courantes; mais il n’y a évidemment pas de consigne pour ranger vos livres, faites comme vous le préférez parce que, entre vos livres et vous, il y a une histoire d’amour que seuls vous pouvez ressentir !

    Abla

  • mood

    5 façons d'organiser sa bibliothèque

    J’ai disparu du blog et de la page ces derniers mois, j’avais beaucoup de choses à gérer, et beaucoup de recul à prendre également par rapport à certains points. Je vous rassure, cet article n’est pas du tout à propos de ça, mais parmi les choses que j’ai eues à faire: changer de chambre.
    Je ne sais pas vous mais pour moi, une chambre est ce qu’il y a de plus important pour l’équilibre d’une personne, je trouve ça indispensable de pouvoir se réveiller tous les matins dans un endroit qui nous représente, qui nous convient, et surtout, qui nous ressemble. Dans la mienne, par exemple, j’ai veillé à n’y mette que le strict minimum de meubles (et oui, mon allergie à la poussière et aux acariens me pourrit la vie !), seulement, mon amour pour la lecture est tellement fort que même la boule de poils que je ressens au fond de la gorge, mon nez bouché et mes yeux rouges, mes problèmes de respiration et la colère qui s’en suit ne sont pas assez puissants pour me priver d’avoir une bibliothèque. Dans cet article, je vais vous présenter plusieurs façons d’organiser la votre si ce n’est pas encore fait, ou de la réorganiser si vous avez envie d’un peu de changement parce que, croyez-moi, c’est magique; le simple fait de changer la disposition de vos livres vous donnera l’impression d’en avoir des nouveaux, et vous réconciliera avec certains ! Testé et approuvé !

    1-L’organisation par auteur: Si vous êtes du genre à dévorer tous les écrits du même auteur avant de vous intéresser à un autre, cette méthode est faite pour vous ! Il vous suffit de mettre sur chaque étagère un auteur différent, pour ne pas avoir à chercher trop longtemps à chaque fois.
    2-L’organisation par thème: Je suis personnellement accroc à cette méthode, c’est justement celle que j’ai utilisée cette fois-ci. Si vous êtes, comme moi, du genre à avoir, au beau milieu de la nuit envie d’un bon petit roman du 12ème siècle et que vous n’avez pas envie de chercher trop longtemps, cette méthode est de loin l’idéale pour vous ! Les classiques avec les classiques, les fictions avec les fictions, les scientifiques avec les scientifiques…vos livres n’auront jamais été aussi faciles d’accès !
    3-L’organisation par grandeur: Cette méthode m’est recommandée, tous les jours, par ma maman! Certaines personnes -presque maniaques-, ont la phobie de voir des livres de différentes grandeurs et tailles sur une seule et même étagère, et préfèrent poser les grands livres ensemble, les moyens ensemble, et les petits ensemble.
    4-L’organisation par couleur: Comme son nom l’indique, il vous suffit de trier vos livres par couleurs et attribuer à chaque étagère une couleur précise !
    5-L’organisation par favoritisme: Cette méthode est celle que j’ai longtemps utilisée. J’ai toujours fait en sortes de garder mes livres préférés dans les endroits les plus visibles, et ceux que j’aime moins un peu plus cachés. C’est comme pour les photos en fait; on a tendance à afficher celles des personnes les plus chères à notre coeur pour les voir plus souvent. Ainsi, en vous réveillant le matin sur la couverture de votre livre du moment, vous êtes sûrs au moins de bien commencer la journée !

    Ces cinq méthodes sont les plus courantes; mais il n’y a évidemment pas de consigne pour ranger vos livres, faites comme vous le préférez parce que, entre vos livres et vous, il y a une histoire d’amour que seuls vous pouvez ressentir !

    Abla

  • mood

    Le discours magique de Jk Rowling

    Thomas Fuller disait : ”Celui qui qui attend que tout danger soir écarté pour mettre les voiles ne prendra jamais la mer.”, cette citation m’a toujours encouragée, à chaque initiative que je devais prendre, elle me rappelait que la peur restera toujours présente, et que si on attendait qu’elle disparaisse pour faire des choses de notre vie, on ne bougerait pas d’un poil.  Je viens à l’instant de finir de lire son discours à la Harvard University, et la justesse de ses mots me font penser que la magie ne se trouve pas seulement dans ses contes, mais que cette grande écrivaine est magique.
    Nous avons tous, à un moment ou un autre, eu le sentiment que nous ne servions pas à grand chose, et nous avons tous, à un moment ou un autre, eu l’impression que certains moments étaient décisifs, que certaines périodes allaient définir le restant de notre existence, ce qui est totalement faux. Je me souviens que, lorsque je passais mon baccalauréat, j’avais le sentiment que toute ma vie se jouait à ce moment là, que mon destin dépendait de ma mention, que si je n’avais pas une bonne mention, je finirais ratée.
    La peur de l’échec est humaine, mais elle n’a pas lieu d’être, et c’est ce que JK Rowling explique dans la première partie de son discours. Nous avons tous cette vision parfaite de notre avenir dans notre tête, à laquelle nous pensons avant de dormir, mais dans cette vision, nous ne prenons pas le temps de dessiner cet obstacle que nous pourrions rencontrer, simplement parce que, à nos yeux, si nous le rencontrons, tous nos plans tombent à l’eau. Peut-être que, si nous prenions réellement le temps d’envisager le pire, sans pour autant négliger le meilleur, trouverions nous plus la force de le surmonter?
    En tout cas, ce que je veux dire par là c’est que l’échec ne devrait pas nous empêcher d’entreprendre de nouvelles idées et de nouveaux projets, bien au contraire, l’échec devrait être un élément encourageant. Et c’est là que mon idée rejoint celle de JK Rowling, qui explique, à travers son expérience, que tout échec, dans la vie, est source de réussite, et que toute personne n’ayant pas échoué n’a jamais vécu.
    Ce point est très important, en tant qu’étudiante de 20 ans, je côtoie tous les jours des jeunes de mon âge qui ont peur de ce qu’ils vont devenir, qui ont peur d’échouer. Des jeunes qui n’ont clairement pas la même notion de l’échec, et qui devraient incontestablement regarder la vidéo.
    Un autre élément vient s’ajouter à l’importance de l’échec dans ce discours, et c’est l’imagination.
    JK Rowling parle de la capacité qu’a l’être Humain, à se mettre à la place d’une autre personne, pour comprendre quelque chose, pour ressentir un sentiment, et de l’importance de cette imagination dans le savoir, et la connaissance. Elle revient sur son premier travail à la Amnesty International à Londres, et partage les moments forts de son expérience, pendant lesquels, assise dans un bureau, elle voyageait aux pays dans lesquels les injustices étaient le plus fréquentes, et était témoin des atrocités les plus inimaginables.
    Cette capacité d’imaginer lui a permise de voir la vie sous un tout nouvel angle, et de comprendre que toute personne vivante a un impact non seulement sur sa vie, mais aussi sur celle de son entourage.
    C’est un point que je trouve personnellement extrêmement important: l’impact de nos actes. Plusieurs personnes sous-estiment le reflet de leurs activités sur les autres, et ont cette terrible manie de faire ce que eux, et seulement eux ont envie de faire, sans regarder autour d’eux, et se demander ce que ça engendrerait par la suite. L’imagination est un point vaste, sur lequel nous pourrions parler pendant des heures sans s’arrêter une minute, et son importance est cruciale.
    Pour terminer cet article, et pour résumer l’idée de Rowling, je dirai que toute personne, peu importe son sexe, sa nationalité, son métier, ses ambitions, devrait se servir de ses capacités et de son pouvoir pour influencer, d’une façon positive son entourage, et d’aider du mieux qu’elle peut, ceux qui ont moins la capacité de changer les choses, sans avoir peur d’échouer, parce qu’après tout, c’est en échouant qu’elles réussiront.
    Vidéo du discours :

  • mood

    Le discours magique de Jk Rowling

    Thomas Fuller disait : ”Celui qui qui attend que tout danger soir écarté pour mettre les voiles ne prendra jamais la mer.”, cette citation m’a toujours encouragée, à chaque initiative que je devais prendre, elle me rappelait que la peur restera toujours présente, et que si on attendait qu’elle disparaisse pour faire des choses de notre vie, on ne bougerait pas d’un poil.  Je viens à l’instant de finir de lire son discours à la Harvard University, et la justesse de ses mots me font penser que la magie ne se trouve pas seulement dans ses contes, mais que cette grande écrivaine est magique.
    Nous avons tous, à un moment ou un autre, eu le sentiment que nous ne servions pas à grand chose, et nous avons tous, à un moment ou un autre, eu l’impression que certains moments étaient décisifs, que certaines périodes allaient définir le restant de notre existence, ce qui est totalement faux. Je me souviens que, lorsque je passais mon baccalauréat, j’avais le sentiment que toute ma vie se jouait à ce moment là, que mon destin dépendait de ma mention, que si je n’avais pas une bonne mention, je finirais ratée.
    La peur de l’échec est humaine, mais elle n’a pas lieu d’être, et c’est ce que JK Rowling explique dans la première partie de son discours. Nous avons tous cette vision parfaite de notre avenir dans notre tête, à laquelle nous pensons avant de dormir, mais dans cette vision, nous ne prenons pas le temps de dessiner cet obstacle que nous pourrions rencontrer, simplement parce que, à nos yeux, si nous le rencontrons, tous nos plans tombent à l’eau. Peut-être que, si nous prenions réellement le temps d’envisager le pire, sans pour autant négliger le meilleur, trouverions nous plus la force de le surmonter?
    En tout cas, ce que je veux dire par là c’est que l’échec ne devrait pas nous empêcher d’entreprendre de nouvelles idées et de nouveaux projets, bien au contraire, l’échec devrait être un élément encourageant. Et c’est là que mon idée rejoint celle de JK Rowling, qui explique, à travers son expérience, que tout échec, dans la vie, est source de réussite, et que toute personne n’ayant pas échoué n’a jamais vécu.
    Ce point est très important, en tant qu’étudiante de 20 ans, je côtoie tous les jours des jeunes de mon âge qui ont peur de ce qu’ils vont devenir, qui ont peur d’échouer. Des jeunes qui n’ont clairement pas la même notion de l’échec, et qui devraient incontestablement regarder la vidéo.
    Un autre élément vient s’ajouter à l’importance de l’échec dans ce discours, et c’est l’imagination.
    JK Rowling parle de la capacité qu’a l’être Humain, à se mettre à la place d’une autre personne, pour comprendre quelque chose, pour ressentir un sentiment, et de l’importance de cette imagination dans le savoir, et la connaissance. Elle revient sur son premier travail à la Amnesty International à Londres, et partage les moments forts de son expérience, pendant lesquels, assise dans un bureau, elle voyageait aux pays dans lesquels les injustices étaient le plus fréquentes, et était témoin des atrocités les plus inimaginables.
    Cette capacité d’imaginer lui a permise de voir la vie sous un tout nouvel angle, et de comprendre que toute personne vivante a un impact non seulement sur sa vie, mais aussi sur celle de son entourage.
    C’est un point que je trouve personnellement extrêmement important: l’impact de nos actes. Plusieurs personnes sous-estiment le reflet de leurs activités sur les autres, et ont cette terrible manie de faire ce que eux, et seulement eux ont envie de faire, sans regarder autour d’eux, et se demander ce que ça engendrerait par la suite. L’imagination est un point vaste, sur lequel nous pourrions parler pendant des heures sans s’arrêter une minute, et son importance est cruciale.
    Pour terminer cet article, et pour résumer l’idée de Rowling, je dirai que toute personne, peu importe son sexe, sa nationalité, son métier, ses ambitions, devrait se servir de ses capacités et de son pouvoir pour influencer, d’une façon positive son entourage, et d’aider du mieux qu’elle peut, ceux qui ont moins la capacité de changer les choses, sans avoir peur d’échouer, parce qu’après tout, c’est en échouant qu’elles réussiront.
    Vidéo du discours :

  • mood

    Tu es pour moi l’âme et le monde

    Tu es pour moi l’âme et le monde. Que ferais-je de l’âme et du monde ?

    Tu es pour moi un trésor répandu. Que ferais-je du gain et de la perte ?

    Un temps je suis l’ami du vin, un temps l’ami des viandes grillées.

    Puisqu’en ce cycle je suis en ruine, que ferais-je du cycle du temps ?

    Par toute gent je suis effrayé, de tous je me suis libéré.

    Ni ne me cache, ni ne me montre : que ferais-je de l’être et du lieu ?

    De m’unir à toi je suis ivre, je n’ai en tête aucune créature.

    Puisque pour toi je suis la proie et le gibier, que ferais-je de la flèche et de l’arc ?

    Puisque je me trouve au profond du ruisseau, puisque je coule, pourquoi chercherais-je de l’eau ?

    Que pouvoir dire, que dirais-je de ce ruisseau qui coule ?

    Puisque j’ai délaissé l’existence, pourquoi porter la charge de la montagne ?

    Puisque pour moi le loup est devenu berger, pourquoi supporter la caresse du berger ?

    Quel bien est-ce d’aimer ! Quelle ivresse ! Car la coupe est au creux de la main !

    Heureux l’endroit où tu te tiens, bonheur cela pour les yeux de l’âme.

    Par toi chaque molécule est un monde, par toi chaque goutte est comme une âme

    Car celui qui de toi a trouvé signe, que ferait-il du nom et du signe ?

    Le pays de la perle parfaite est au fond de la mer des réalités effectives.

    Lorsqu’il faut plonger tête la première, que ferais-je des pieds et de leur course ?

    Par l’arme de ton unité, tu nous as coupé le chemin vers toi,

    Tout mon linge tu as pris. Que donnerais-je à toi qui perçois le tribut ?

    Par la beauté, semblable à la lune éclatante, par la courbe de la boucle enroulée

    Mon cœur est devenu léger. Âme ! Donne cette lourde coupe !

    Ne vois pas le chagrin et le malheur, mais vois l’amour et l’amitié.

    Ne vois pas la violence et l’injustice, ne vois que ceux qui voient.

    Donne au chagrin le nom de douceur, fais joie le chagrin et la douleur.

    Demande aussi à ce bien la joie, la sûreté, la paix.

    Demande la sûreté et la paix. Choisis les ermites

    Écoute ceux qui ouvrent la voie et n’ouvre pas la voie aux paroles.

    Djalal Al-Dîn Rûmi

    (1207 – 1273)